Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 21:34

News piquantes Les Genevois se sont enfin décidés à fuir Genève

Un exode signalé à Cointrin, des chasseurs qui tirent comme des pieds ou des aliens violets: c'est l'actu décalée du jour.

La moitié des personnes qui se sont rendues à Cointrin cet été n'en sont pas revenues.

La moitié des personnes qui se sont rendues à Cointrin cet été n'en sont pas revenues. Image: Di Nolfi/Lematin.ch

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La société de voiturage Uber a recensé les destinations les plus demandées par ses clients en ville de Genève entre le 21 juin et le 21 septembre. En 2e et 3e position on trouve l'hôtel Kempinski et Genève Plage, les deux au bord du lac. Uber en conclut que la chaleur a poussé les Genevois à se jeter à l'eau. Mais ils ont peut-être fait plus que cela. La destination qui arrive en tête est l'aéroport. Et, chose étonnante, il y a eu deux fois plus de trajet vers Cointrin que dans le sens inverse. Hypothèses: 1) les Genevois, pris d'un accès de lucidité soudain, ont quitté la ville en masse. 2) L'aéroport est au cœur d'un trafic d'organes et on y disparaît facilement. 3) De nombreux Genevois ont trouvé la mort durant leurs vacances. 4) Ils avaient beaucoup de congés (ou étaient au chômage) et ne sont pas encore rentrés. 4) Genève était pleine d'étrangers qui sont rentrés chez eux cet été. 5) Peu satisfaits d'Uber, les clients ont pris une autre compagnie pour le trajet retour.

Michel Pralong


Double drame: deux pieds troués

«Deux chasseurs se tirent accidentellement une balle dans le pied», titre «Le Parisien». Qu’est-ce qu’ils ont foutu? On peine à visualiser la scène. Puis tout devient clair lorsqu’on apprend que les deux accidents ont eu lieu dimanche mais pas au même endroit. L’un s’est déroulé à Monflanquin, dans le Lot-et-Garonne, l’autre à Mazerny, dans les Ardennes. Donc le premier chasseur a touché par mégarde un confrère chassant à quelque 700 kilomètres de lui, c’est vraiment pas de bol… Par contre le second, qui a riposté pour se venger, il vise quand même vachement bien. Chapeau.

Nous avons reconstitué les incroyables trajectoires des deux balles.

Renaud Michiels


Les petits hommes verts sont peut-être violets

Pour trouver des formes de vie sur d'autres planètes, les scientifiques recherchent surtout des organismes qui seraient verts. Ils pensent à nos plantes, qui ont su se développer en absorbant l'énergie solaire grâce à leur chlorophylle (qui est un pigment vert). Sauf que dans cette photosynthèse, elles n'absorbent pas le spectre vert de la lumière, pourtant riche en énergie. Selon deux chercheurs américains, les plantes se sont peut-être développées sur terre en absorbant les autres couleurs de la lumière car la verte était déjà utilisée par d'autres organismes. Il en existe encore de tels aujourd'hui et ils sont violets. Donc, peut-être que la vie initiale sur Terre était violette et qu'elle pourrait l'être également sur d'autres planètes. Imaginez E.T. ou le vilain Alien en violet! Comme le chantait Prince, peut-être qu'ailleurs, le règne dominant, c'est le «Purple Reign».

Michel Pralong


Un cerveau vaut plus qu’un enfant

Les médecins spécialistes indépendants gagnent bien leur vie, merci pour eux. 257 000 francs de revenu médian par an, selon une étude révélée ce lundi par l’Office fédéral de la santé publique. Mais de grandes disparités existent. Le revenu moyen atteint 818 000 francs pour les neurochirurgiens. Contre 187 000 francs chez les pédopsychiatres. Notre conseil? Si vous êtes pédopsychiatre, ouvrez le crâne des bambins qui viennent dans votre cabinet et incisez. Notez que même si des parents ingrats devaient par la suite rechigner à payer la facture, ça servira de toute façon de formation continue en vue de lendemains plus rémunérateurs.

Renaud Michiels


Accueillez un arbre, pas une Brésilienne

Avec l’élection du «fasciste» Jair Bolsonaro à la présidence du Brésil, écrit la Jeunesse socialiste suisse, «le pire est à craindre pour les pauvres, les minorités, les femmes et la forêt tropicale». Ça fout les jetons. Surtout pour la forêt tropicale, qui est toute seule, contrairement aux femmes, qui sont surnuméraires. Que faire? Bon, des pauvres, des minorités et des femmes, on en a déjà chez nous. Mais peut-être pourrait-on accorder l’asile à la forêt tropicale? Voire éventuellement à quelques minorités choisies. Exemple: les millionnaires. Neymar, par exemple, s’il vient vivre au bord du Léman et promet d’arrêter de se rouler sur les pelouses, on veut bien lui concocter un forfait fiscal tout mignon. Et personne ne pourra dire que la Suisse est inactive face au fascisme.

Pour les Brésiliens c'est une tout autre chanson:

Renaud Michiels et Michel Pralong

Créé: 29.10.2018, 17h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.