Dimanche 12 juillet 2020 | Dernière mise à jour 22:47

Affaire des «selfies» Geri Müller poursuit une quatrième personne

Le maire de Baden (AG) et conseiller national vert étend la portée de sa plainte dans le cadre de l'affaire des «selfies» au journaliste qui a rendu public le cas en août dernier.

Suite à l'affaire des «selfies», Geri Müller a décidé d'étendre sa plainte et attaquer aussi le rédacteur en chef de la <i>Schweiz am Sonntag.</i>

Suite à l'affaire des «selfies», Geri Müller a décidé d'étendre sa plainte et attaquer aussi le rédacteur en chef de la Schweiz am Sonntag. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'enquête pénale qui est menée par le Ministère public du Jura bernois-Seeland, basé à Bienne, visait dans un premier temps uniquement la jeune femme avec qui Geri Müller a partagé une relation virtuelle. Ensuite, la plainte a été élargie au conseiller en relations publiques Sacha Wigdorovits et à Josef Bollag, président de la Communauté de culte israélite de Baden. Maintenant, le maire de Baden exige que soit examiné le rôle du journaliste qui avait rendu public le cas mi-août dernier.

L'avocat de Geri Müller, Andreas Meili, a confirmé l'information publiée dans la SonntagsZeitung, le SonntagsBlick ainsi que Le Matin dimanche. La requête concerne Patrick Müller, rédacteur en chef de la Schweiz am Sonntag. Aucune plainte n'est prévue contre d'autres rédacteurs en chef, a-t-il précisé.

La plainte avait été déposée dans un premier temps contre la partenaire de «chat» pour avoir enregistré des conversations privées, sans que Geri Müller n' en ait eu connaissance.

Désormais, il est aussi reproché à Patrick Müller, Josef Bollag et Sacha Wigdorovits d'avoir utilisé, transmis et rendu accessibles à des tiers ces enregistrements.

Pour rappel, en août la presse dominicale avait révélé que le conseiller national vert s'était photographié nu dans son bureau de maire et avait envoyé ces photos à une partenaire de «chat». L'affaire avait valu au politicien une suspension de ses responsabilités. Il a depuis repris toutes ses fonctions à la mairie et à la tête du dicastère des finances et de l'urbanisme. (ats/nxp)

Créé: 14.12.2014, 14h32

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.