Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 23:57

Tessin La gestion de l'asile continue d'être chaotique

La Commission parlementaire tessinoise chargée de faire la lumière sur la gestion du dossier de l'asile par le canton a déposé plainte pénale pour violation du secret de fonction.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La plainte est dirigée contre inconnus, a indiqué la Commission parlementaire d'enquête (CPI) dans un bref communiqué diffusé à l'issue d'une réunion mardi. L'affaire porte sur le dossier Argo 1, du nom d'une entreprise de sécurité ayant reçu un mandat direct controversé de plus de 3 millions de francs.

Selon la procédure prévue, des parties du rapport avaient été envoyées aux personnes concernées afin qu'elles puissent prendre position d'ici à jeudi. Le rapport, très attendu, aurait ensuite dû être transmis au gouvernement et au parlement tessinois d'ici à vendredi.

«Personnellement, cela m'a beaucoup irrité non parce que le rapport est délicat, mais parce que nous attendons encore les observations des personnes mises en cause par le rapport, à savoir des fonctionnaires et d'autres personnes», a déclaré au micro de RadioTicino le coordinateur de la CPI Michele Foletti, de la Lega dei Ticinesi. Il a affirmé ne pas savoir qui est à l'origine des fuites. (ats/nxp)

Créé: 15.01.2019, 15h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.