Samedi 4 juillet 2020 | Dernière mise à jour 11:49

Bug La grosse panne téléphonique était d'origine technique

Un problème chez Swisscom a perturbé son réseau fixe durant plus d'une heure dans une bonne partie de la Suisse.

La panne a touché une bonne partie du pays.

La panne a touché une bonne partie du pays. Image: Swisstopp

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ce vendredi matin, l'un après l'autre, des cantons ont signalé des pannes de téléphone, affectant même les numéros d'urgence (police, pompiers, ambulances). «Les appels entrants et sortants du réseau fixe pour les clients privés et professionnels de Swisscom n'étaient possibles que dans des cas individuels dans toute la Suisse de 10h à 11h22 environ, communique l'opérateur. Depuis, la téléphonie est à nouveau entièrement rétablie».

«Mobiles pas touchés»

«Selon l'état actuel des informations en notre possession, un élément du réseau en était la cause, poursuit Swisscom. Le dysfonctionnement a été résolu en redémarrant un composant du réseau. Le réseau mobile n'a jamais été limité. Les appels d'urgence depuis le réseau mobile étaient possibles à tout moment. Les systèmes sont toujours sous observation étroite.»

Certains cantons, comme le Jura, avaient mis à disposition d'autres numéros à appeler en cas d'urgence. En Suisse romande, la panne a touché les cantons du Valais, de Fribourg, du Jura et de Berne et de Vaud. On peut toujours s'informer de l'état du réseau chez soi en consultant la page du site de Swisscom.

Michel Pralong

Créé: 17.01.2020, 11h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.