Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 21:52

Santé «Le gluten n'est pas l’ennemi de tous»

La Maison du Blé et du Pain s'est donnée la mission de démystifier cette protéine controversée, à Echallens. Reportage.

Vidéo: Laura Juliano

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Redouté par les malades cœliaques, les allergiques au blé et parfois même par ceux qui ne présentent aucun trouble en l'ingérant, le gluten est aujourd'hui plus que jamais au cœur de la controverse.

Pour comprendre comment cette protéine présente dans le blé est devenue l'ennemi alimentaire numéro 1 et à quoi elle sert, la Maison du Blé et du Pain à Echallens (VD) lui a dédié une exposition temporaire à découvrir jusqu'au 22 mars 2020.

Sans parti pris, elle dissèque l'ovni d'un point de vue médical et sociologique grâce au travail de scientifiques agronomes, allergologues et anthropologues du CHUV et de l'Université de Lausanne.

«Il existe énormément de fausses croyances concernant le gluten. Il était temps de le dé-diaboliser et de permettre aux gens de comprendre de quoi il s'agit exactement, comment ça fonctionne et quels sont les différentes formes d'intolérance», souligne Valentine Giesser, conservatrice du musée.

Créé: 20.04.2019, 16h31

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.