Jeudi 21 février 2019 | Dernière mise à jour 15:29

Météo capricieuse La Suisse romande en pleine tempête

De violents orages de grêle se sont abattus aujourd'hui, provoquant des inondations. Même scénario prévu demain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Passer de l’hiver à une tempête de printemps, sale transition. Pourtant la foudre, les grêlons et autres vents violents annoncent bien le retour des beaux jours. Toute la Romandie y a eu droit, de l’Ajoie à la Gruyère en passant par l’arc lémanique. «Ça a commencé par un vent violent et des averses en trombe. En à peine cinq minutes, d’énormes grêlons se sont retrouvés dans mon jardin», raconte Christine, une habitante de La Tour-de-Trême (FR).

A Grandvaux (VD), les fortes pluies ont occasionné des inondations. «Les vignes débordaient d’eau, on était trempés et tout à coup, le niveau est monté très vite, décrit Virginie, qui habite le village. L’eau s’infiltrait même dans les maisons, les pompiers sont vite intervenus pour les fermer.»

Rebelote demain

A Meyrin (GE), un carrossier s’est fait surprendre: «C’était visiblement très localisé, mais très impressionnant. Il a fallu entre 5 et 10 minutes de grêle pour tapisser le sol, je n’avais jamais vu ça. Mais c’était trop petit pour causer des dégâts aux voitures.» Moins de chance pour cet habitant de Porrentruy (JU), dont le véhicule a été marqué par les impacts de la grêle.

Cette tempête n’a pas engendré de gros dégâts, mais le même scénario météo est prévu pour demain. «Dans la matinée, puis l’après-midi sur les Préalpes et en Valais, ce scénario devrait se reproduire, explique Frédéric Glassey, météorologue chez MeteoNews. C’est le début de la saison des orages. La soudaine chaleur, l’humidité, l’instabilité de l’atmosphère et, ajouté à cela, le front pluvieux venu de la France: tous les ingrédients sont réunis.»

Pourtant, pas la moindre alerte officielle à l’horizon...

Notre radar pour suivre l'avancée des précipitations. (Le Matin)

Créé: 02.05.2013, 17h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.