Jeudi 24 mai 2018 | Dernière mise à jour 11:23

Soleure Habitants priés de garder les souris tuées par leur chat

Afin d'en apprendre un peu plus sur les petits rongeurs, le musée d'histoire naturelle de Soleure demande aux proprios de chat de lui faire parvenir les proies de leur animal de compagnie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Celles et ceux qui possèdent un chat pouvant sortir connaissent la situation: votre animal se présente fièrement à vous avec une petite souris dans sa gueule. Parfois, il finit par la dévorer sous vos yeux et parfois, il se contente de vous la laisser sur le sol de votre maison. Le musée d'histoire naturelle de Soleure compte désormais profiter de cette situation à des fins scientifiques.

35 espèces de souris en Suisse

L'institution vient de lancer une nouvelle action afin de sensibiliser les habitants des cantons de Soleure et de Berne. Elle leur demande de lui apporter les proies mortes de leur animal de compagnie. Le but étant d'en apprendre un peu plus sur l’existence et la prolifération des différentes espèces de petits rongeurs en Suisse. «Notre pays compte environ 35 espèces de souris», explique à la télévision alémanique SRF Thomas Briner, dirigeant du musée.

Taupes, loires et chauves-souris

Les propriétaires de chats peuvent amener les animaux morts auprès d'un des vétérinaires, musées ou parcs naturels sélectionnés par le musée d'histoire naturelle de Soleure et participant à l'action. Celle-ci s'intéresse non seulement aux souris, mais également aux chauves-souris, aux taupes ou encore aux loirs. (Le Matin)

Créé: 16.05.2018, 08h30


Sondage

Accepteriez-vous d'être géolocalisé par une application afin de bénéficier d'un remboursement?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.