Lundi 23 juillet 2018 | Dernière mise à jour 17:29

Suisse Les handicapés davantage exposés à la pauvreté

Les personnes handicapées peinent toujours à trouver un travail en Suisse. Elles dépendent souvent des aides sociales.

Dépendre de ces aides renforce la stigmatisation des handicapés.

Dépendre de ces aides renforce la stigmatisation des handicapés. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les personnes handicapées ont un risque plus important d'être touchées par la pauvreté que celles sans handicap. Elles peinent à trouver un travail et sont souvent discriminées. Organisations et Confédération veulent attirer l'attention de la population sur ce problème lors de la journée internationale des personnes handicapées, qui a lieu dimanche.

Ces personnes «sont plus fréquemment sans travail et subissent souvent des discriminations du fait de leur handicap», écrit Inclusion Handicap. Une personne sans travail dépend de prestations d'assurances sociales, souvent insuffisantes pour participer à la vie sociale. Dépendre de ces aides renforce la stigmatisation des handicapés.

Non seulement ces prestations ne cessent de diminuer, mais leur accès se durcit, poursuit la faîtière. Un nombre croissant de personnes handicapées se voient ainsi contraintes de recevoir l'aide sociale. Pour elles, mener une vie autodéterminée et se faire une place au sein de la société est dès lors «une douce illusion».

Inclusion Handicap rappelle que la Suisse n'en fait pas assez contre la discrimination des handicapés, bien qu'elle ait signé la Convention de l'ONU en faveur des droits de ces personnes. Un rapport de plusieurs organisations du milieu émet ce constat.

Un enrichissement

«En Suisse, de nombreuses mesures ont déjà été mises en œuvre et des démarches ont été initiées», dit pour sa part la présidente de la Confédération Doris Leuthard, citée dans un communiqué du Département de l'environnement et des transports (DETEC).

Mais l'objectif de la Convention ne sera pas atteint «tant que les personnes handicapées n'auront pas les mêmes chances et qu'elles ne pourront pas vraiment accéder librement et sans entraves au marché du travail».

La conseillère fédérale est convaincue que ces personnes, grâce à leurs compétences professionnelles et leur expérience, «peuvent être un enrichissement formidable pour l'administration et pour les entreprises». Mais pour cela, chacun doit faire un effort, conclut la ministre en lançant un appel à la population en ce sens.

A l'occasion de la journée internationale en faveur des handicapés sont organisés partout en Suisse des stands, manifestations culturelles, tables rondes et autres événements afin d'attirer l'attention sur la problématique. (ats/nxp)

Créé: 01.12.2017, 11h45

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.