Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 23:43

Environnement Un mécène suisse donne un milliard pour la nature

Dans une lettre ouverte, le mécène suisse Hansjörg Wyss annonce un don de 1 milliard pour la protection de la nature.

Hansjörg Wyss le 4 mai 2017.

Hansjörg Wyss le 4 mai 2017. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'entrepreneur et mécène suisse Hansjörg Wyss donne un milliard de dollars à la protection de l'environnement au travers de sa fondation, la Wyss Foundation. L'argent servira à protéger des zones terrestres ou maritimes pour améliorer la qualité de l'air et de l'eau.

Dans une lettre ouverte publiée mercredi dans le New York Times, le Bernois de 83 ans, qui vit sur la côte est des Etats-Unis, précise qu'il fera don de cette somme au cours des dix prochaines années. Il appelle à créer des parcs nationaux, des réserves naturelles ou des aires marines protégées afin de mieux préserver ces zones.

Selon la Wyss Foundation, le but est de maintenir jusqu'en 2030 environ 30% de la Terre à l'état naturel. Concrètement, elle veut soutenir les efforts locaux tels que l'amélioration de la gestion des parcs et des aires protégées. L'ingénieur civil veut en outre financer des recherches à l'université de Berne pour que des scientifiques puissent mettre au point les mesures de conservation les plus efficaces.

40 millions d'hectares à protéger

«Chacun d'entre nous - citoyens, philanthropes, chefs d'entreprise ou de gouvernement - devrait s'inquiéter du fossé énorme entre le peu de protection dont bénéficie actuellement l'environnement et ce qui devrait être protégé», écrit M. Wyss dans sa lettre ouverte. «C'est une lacune que nous devons combler d'urgence, avant que l'empreinte humaine n'accapare pas les derniers endroits sauvages de la Terre».

Le mécène suisse assure avoir investi plus de 450 millions de dollars (presque autant en francs) dans des projets environnementaux en Afrique, en Amérique du Sud, en Amérique du Nord et en Europe. Il vise à protéger les espèces sur une superficie d'environ 40 millions d'hectares.

Fondateur du groupe de techniques médicales Synthes, Hansjörg Wyss s'est enrichi en vendant la société à la multinationale américaine Johnson & Johnson. Son patrimoine était estimé entre sept et huit milliards de francs l'an dernier par le magazine économique Bilanz.

Le natif de Berne avait déjà fait un don de 120 millions de dollars à l'Ecole polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) et à l'université de Zurich pour un centre de recherche commun. Président de la fondation Beyeler, il est également impliqué dans l'art et les sports populaires. (ats/nxp)

Créé: 01.11.2018, 05h47

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.