Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 18:15

Suisse Hooliganisme: les clubs jugés trop tendres

Les directeurs cantonaux de justice et police appellent les clubs à faire preuve de fermeté face aux fans violents en Suisse.

La Suisse va se joindre aux efforts internationaux contre le hooliganisme.

La Suisse va se joindre aux efforts internationaux contre le hooliganisme. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les clubs de foot doivent faire des efforts dans la lutte contre les hooligans, estime le président de la Conférence des directeurs cantonaux de justice et police (CCDJP). Les clubs ne prononcent qu'avec beaucoup de retenue des interdictions de stade.

L'obligation de s'annoncer à la police doit également être appliquée de manière plus stricte, exige Urs Hofmann dans une interview parue jeudi dans les publications de CH Media. «Les personnes interdites de stade doivent se présenter à un poste de police avant un match». Cette mesure empêche que des fans sanctionnés puissent inciter à la violence d'autres supporters, voire empêcher qu'ils n'entrent eux-même dans le stade.

Chantage

«Nous attendons des responsables des clubs qu'ils fassent preuve de fermeté face aux fans violents», poursuit le conseiller d'Etat argovien socialiste. Il faut étouffer les intimidations, telles que pratiquées récemment lors du match Grasshoppers-Lucerne, lorsque des hooligans ont pénétré sur le terrain et exigé des joueurs du GC, «indignes» à leurs yeux, d'enlever leur maillot. Les clubs ne doivent pas céder au chantage, souligne Urs Hofmann.

Le concordat intercantonal contre le hooliganisme prévoit des mesures d'intervention appropriées, mais leur application est très variable d'un canton à l'autre. Il existe de grandes différences entre les clubs: «Nous constatons que les recommandations émises par les directeurs de justice et police ne sont pas mises en oeuvre de manière conséquente».

Le concordat intercantonal existe depuis 2007. Il a été renforcé en 2012 et complété par des recommandations supplémentaires en 2016. A la fin janvier 2019, la base de données sur les hooligans (Hoogan) comptait 661 interdictions de stade, 437 interdictions de périmètre et douze obligations de se présenter.

Le Conseil des Etats tape sur la table

Mardi dernier, le Conseil des Etats a, après le National, soutenu une convention du Conseil de l'Europe sur la violence lors de manifestations sportives. La Suisse se joindra ainsi aux efforts internationaux contre le hooliganisme. Les sénateurs n'en ont pas moins tapé du poing sur la table concernant l'application de mesures contre les fauteurs de troubles par les cantons et les clubs. (ats/nxp)

Créé: 06.06.2019, 14h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.