Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 03:18

Suisse Hooligans: Karin Keller-Sutter veut frapper fort

La ministre suisse de la justice appelle à «plus de courage dans la lutte contre les hooligans» dans un entretien avec la «Neue Zuercher Zeitung».

Karin Keller-Sutter le 19 juin 2019 à Berne.

Karin Keller-Sutter le 19 juin 2019 à Berne. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La ministre suisse de la justice Karin Keller-Sutter appelle villes et cantons à frapper fort contre les violences commises en marge des matchs de football. «Il faut plus de courage dans la lutte contre les hooligans», déclare-t-elle dans la «Neue Zuercher Zeitung».

«Pour venir à bout des hooligans, il suffit d'appliquer les lois. Tout est déjà disponible: droit pénal, procédure pénale, loi sur les explosifs et concordat sur les hooligans. La boîte à outils est sur la table», explique la conseillère fédérale PLR dans un entretien diffusé jeudi par le journal alémanique. «Il faut seulement avoir le courage d'utiliser ces instruments».

La St-Galloise demande aux cantons d'agir avec leurs corps de police et leur ministère public. Les villes, compétentes en matière de police, sont également en partie obligées de participer à la lutte, ajoute-t-elle.

Collusion entre clubs et fans

Karin Keller-Sutter estime que les menaces et les intimidations contre ceux qui prennent des mesures sont un frein à l'action. «J'en ai fait l'expérience», indique l'ancienne ministre de la justice et de la police du canton de St-Gall. Elle pointe également la dépendance et la collusion d'intérêts entre les clubs et les supporters. «Il existe une grande proximité entre les intérêts économiques, le sport, la culture et la politique. Cela rend plus difficile la prise de mesures énergiques».

La ministre des sports, Viola Amherd, a récemment fait des déclarations similaires. Au début juillet, la PDC valaisanne a convenu avec des représentants du monde du football d'améliorer la coopération entre les clubs et les autorités. Il a également été décidé lors de cette réunion de mettre en oeuvre plus systématiquement des mesures telles que l'interdiction de stade.

Au bord des terrains, les violences se poursuivent. Mercredi dernier, par exemple, un père de famille a été agressé sous les yeux de ses deux enfants par un fan du FC Zurich après le match du club local contre le FC St-Gall alors qu'il montait dans un bus. Gravement blessé à la tête, l'homme âgé de 40 ans a été transporté à l'hôpital. (ats/nxp)

Créé: 22.08.2019, 04h22


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.