Lundi 16 septembre 2019 | Dernière mise à jour 09:25

Caisses maladie L'hôpital coûte trop cher aux assurés, selon le TF

Le Tribunal fédéral estime que la contribution des frais de séjour à l'hôpital aux frais de l'assuré favorise indûment les caisses maladie.

Le TF tranche sur des frais d'hospitalisation.

Le TF tranche sur des frais d'hospitalisation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les frais d'hospitalisation à la charge des patients sont trop élevés, selon le Tribunal fédéral. La méthode de calcul de la contribution aux frais de séjour, approuvée par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), favorise indûment les caisses maladie.

Le recourant avait séjourné deux jours en stationnaire dans un hôpital zurichois. La facture établie par ce dernier à Assura s'élevait à 1696 francs. Comme l'assuré disposait d'une franchise de 2500 francs, la caisse lui avait transmis la facture, avec un montant de 1726 francs cette fois-ci.

L'homme avait accepté de payer 1696 francs seulement. Il estimait ne pas devoir la contribution aux frais de séjour de 30 francs (15 francs par jour) qui lui était demandée en sus. Le Tribunal des assurances sociales du canton de Zurich a débouté Assura, estimant que ce montant ne devait pas être ajouté à la facture de l'hôpital.

Assura déboutée

Dans un arrêt publié cette semaine, le Tribunal fédéral a rejeté à son tour le recours de l'assureur. Il se rallie au point de vue selon lequel la contribution prévue à l'article 64 alinéa 5 de la LAMal est comprise dans la facture. Le montant de cette dernière est donc déterminant pour le calcul de la franchise et de la participation due par l'assuré.

La 2e Cour de droit social rappelle que la contribution aux frais de séjour découle du fait que le montant facturé par l'hôpital à l'assureur comprend, à côté des coûts des traitements, également les coûts résultant du séjour et de l'alimentation du patient. Or ce dernier devrait les assumer lui-même s'il restait à la maison. Il est donc juste que ces frais soient mis à sa charge.

Frais payés deux fois

Dans ses considérants, le tribunal souligne que si, comme le pratique Assura, la franchise et la participation sont d'abord déduites de la facture de l'hôpital puis que l'on y ajoute la contribution, l'assuré va acquitter deux fois les frais de séjour. Concrètement, il payera la franchise, la participation de 10% aux coûts dépassant la franchise et encore la contribution aux frais de séjour.

Selon le Tribunal fédéral, la loi n'indique pas que le législateur aurait voulu, ou tenu compte, d'une double participation de ce genre. Consulté lors de l'instruction du cas, l'OFSP a soutenu la méthode de calcul appliquée par Assura.

Dans un communiqué publié jeudi, la fondation alémanique pour la protection des consommateurs critique la position de l'office. Elle exige de ce dernier qu'il assume son rôle d'autorité de surveillance et contraigne les caisses maladie à facturer correctement.

Pour la fondation, les assureurs doivent aussi revoir immédiatement leur pratique et rembourser aux assurés les montants facturés en trop. (arrêt 9C_716/2018 du 14 mai 2019) (ats/nxp)

Créé: 13.06.2019, 12h58

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.