Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 07:37

«Relax we post» Des hôtels genevois gèrent vos réseaux sociaux

A Genève et Zurich, les Ibis testeront un service qui s'occupera du compte Instagram d'un client le temps d'un week-end.

Employé par l'hôtel, un influenceur prendra pour vous des photos de votre lieu de vacances, ici zurich, et les postera pour vous sur votre compte Instagram durant votre séjour.

Employé par l'hôtel, un influenceur prendra pour vous des photos de votre lieu de vacances, ici zurich, et les postera pour vous sur votre compte Instagram durant votre séjour. Image: AccorHotel

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Durant cinq week-ends, du 3 novembre au 2 décembre, les douze hôtels Ibis de Genève et les cinq de Zurich vont lancer une nouvelle prestation: le service «Relax we post». S'adressant en priorité aux clients de la génération Y (ceux nés entre 1980 et 2000), ce service propose de gérer leur compte Instagram à leur place.

L'idée est venue suite à une étude réalisée par l'«Independent» selon laquelle de plus en plus d'accros à leurs réseaux sociaux vont jusqu'à choisir leur destination en fonction de son potentiel Instagram. C'est-à-dire un endroit qui offre le maximum de possibilités de photographier leurs sujets de prédilection. Seulement, selon le service de presse du groupe AccorHotels Suisse, passer son week-end le portable à la main vous empêche de profiter pleinement de votre séjour.

Une équipe d'influenceurs

A Genève, six influenceurs (dont Morgane Schaller, Anna Maradan ou encore Sébastien Closuit) ont donc été engagés pour s'occuper chacun d'un client. Ils seront mis en contact avec lui le jour avant son arrivée, discuteront de ses goûts et envies et posteront à sa place des images sur Instagram durant tout le week-end. Mieux vaut en effet se mettre d'accord pour éviter la gaffe par exemple de poster une photo d'entrecôte sur le compte d'un végane. Le client devra évidemment donner les coordonnées de son compte et son mot de passe. Il lui suffira d'en changer une fois le week-end terminé.

Ce service sera proposé en combinaison avec la réservation d'une chambre sur Internet et ceci durant un mois, car il s'agit d'une phase de test. Pour l'instant, il est compris dans le prix de la chambre (qui va de 90 à 150 francs pour une personne et de 100 à 165 francs pour deux occupants, les prix variant suivant les types d'hôtels). Avec six influenceurs seulement sur Genève, il est clair que s'il y a plus de clients désireux de profiter de cette offre le même week-end, seul six pourront en bénéficier. Les accros d'Instagram se laisseront-ils détourner de leur compte pendant deux jours? Réponse à l'issue de cet essai qui pourrait, en cas de succès, devenir une prestation reprises par d'autres établissements, voire étendue à d'autres réseaux sociaux.

La pub pour ce nouveau service qui joue sur l'idée d'arrêter d'être harcelé par vos suiveurs sur les réseaux sociaux.

Créé: 29.10.2018, 11h59

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.