Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 21:16

Berne Ils veulent verser 300 litres de «sang» sur la Place fédérale

Le mouvement Extinction Rébellion envisage une action spectaculaire ce jeudi à Berne. Ses membres vont jouer la mort devant l'entrée du Palais fédéral. La police est avertie...

Parviendront-ils jusqu'aux portes du Palais ? Les membres d'Exctinction Rébellion sont avertis: la police bernoise est connue pour ne pas tolérer les débordements d'un goût douteux sur la Place fédérale.

Parviendront-ils jusqu'aux portes du Palais ? Les membres d'Exctinction Rébellion sont avertis: la police bernoise est connue pour ne pas tolérer les débordements d'un goût douteux sur la Place fédérale. Image: istock

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le mouvement Extinction Rébellion a fait parler de lui récemment en bloquant le 18 avril la circulation sur le pont Chauderon à Lausanne et en détournant des affiches à Genève. Il n'entend pas s'arrêter là. Ce jeudi 6 juin à Berne, il veut mener «une action spectaculaire de désobéissance civile non-violente devant le Parlement fédéral, en réponse à l’immobilisme du gouvernement face à l’urgence écologique.»

Hommage aux victimes des écocides

Selon un communiqué publié lundi, le mouvement se prépare à investir la Place fédérale tôt le matin. Dès 7 h 30, des seaux de «sang» à la main, des volontaires d’Extinction Rébellion se rendront jusqu’à l’entrée du Palais fédéral. Là, ils ont prévu de déverser quelque 300 litres de sang artificiel avant de s’allonger sur la voie publique «en simulant la mort, en hommage aux victimes des écocides passé, présent et futur».

La police prévenue

Interrogée sur la difficulté d'approcher le Palais fédéral avec de telles intentions, la porte-parole du mouvement, Sonja Hediger, ne semble guère effarouchée par cette perspective: «L'information est rendue publique sur Facebook et la police de Berne sera prévenue personnellement». Et pas de doute qu'elle sera là.

Un vote serré sur le climat

Extinction Rébellion a choisi de venir ce jeudi car le Conseil national doit se prononcer sur un postulat concernant l’opportunité d’intégrer le Fonds vert pour le climat dans le crédit-cadre pour la protection de l’environnement mondial. Le Conseil fédéral s'y oppose, tandis que la Commission de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'énergie y est favorable du bout des lèvres par 11 voix contre 10 et 2 abstentions. Gageons que la vue du sang artificiel, au cas où les manifestants parviendraient à leurs fins, ne leur tourne pas la tête au moment du vote.

Créé: 04.06.2019, 07h43

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.