Mercredi 16 octobre 2019 | Dernière mise à jour 21:04

Extrémisme Imam haineux: «Je suis bien intégré»

Dans une interview, le prédicateur libyen accusé d'attiser la haine dans une mosquée biennoise prétend être victime d’une mauvaise traduction.

Le prédicateur libyen Abu Ramadan (64 ans) l’affirme haut et fort: «Je suis bien intégré».

Le prédicateur libyen Abu Ramadan (64 ans) l’affirme haut et fort: «Je suis bien intégré». Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le prédicateur libyen Abu Ramadan (64 ans) l’affirme haut et fort: «Je suis bien intégré», dit-il dans une interview au «Tages Anzeiger» et à «Der Bund». Un entretien mené à Berne, au terme duquel il n’a serré la main qu’au journaliste, mais pas à sa consoeur.

Bénéficiaire d’une rente AVS, après avoir touché 600 000 francs d’aide sociale en 13 ans, selon une évaluation, l’imam s’est exprimé essentiellement en anglais. «Je ne bénéficiais que d’une heure de leçon de français par semaine. Et l'enseignant changeait constamment», a-t-il regretté.

La citation en arabe qui a fait scandale, la voici: «Oh, Allah, je vous demande de détruire les ennemis de notre religion, de détruire les Juifs, les Chrétiens, les Hindous, les Russes et les Chiites. Dieu, je vous prie, de les détruire tous et de redonner à l'islam sa gloire antique». Abu Ramadan ne la revendique pas: «Je n’ai jamais dit ça. Le traducteur est un menteur», assène-t-il pour sa défense.

L'imam établi au septième étage d’un HLM de Nidau bénéficie d’un permis C. Pourquoi n’a-t-il pas travaillé en Suisse, où il a passé vingt ans? «J’ai cherché du travail, mais personne ne m’a engagé», justifie cet agronome.

Dans le viseur des autorités pour ses fréquents voyages en Libye, il affirme avoir ignoré que ces allers-retours dans son pays d’origine n’était pas compatibles avec son statut. Il affirme ne s'être rendu qu'à Tripoli et considère un retour définitif en Libye comme problématique. Au gré des changements politiques, il s’y sent à nouveau menacé.

Ses séjours dans un cinq étoiles en Arabie saoudite, Abu Ramadan les explique par un rôle de guide à la Mecque. Une activité pour laquelle il n’était pas rétribué, mais tous les frais étaient couverts.

Créé: 01.09.2017, 10h01


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.