Mardi 18 décembre 2018 | Dernière mise à jour 17:43

Suisse Impôt: de grandes différences dans le pays

La charge fiscale n'a presque pas évolué en 2017 et les disparités perdurent entre les cantons. Cela peut aller du simple au triple.

Les taxations varient fortement d'un canton à l'autre.

Les taxations varient fortement d'un canton à l'autre. Image: Archives/Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un célibataire avec un salaire de 80'000 francs ne paie que 3600 francs d'impôts à Zoug. A Neuchâtel, il devra verser 12'700 francs, soit près du triple.La charge fiscale dans les capitales cantonales n'a presque pas évolué l'année passée. Tout comme la majorité des tarifs, selon les chiffres publiés mercredi par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Zoug reste de loin le chef-lieu le moins cher. En 2017, la charge fiscale pour un célibataire avec un salaire de 80'000 francs représentait 4,5% du revenu. Le fisc de Schwyz, Appenzell (AI), Sarnen (OW) et de Zurich s'est également montré miséricordieux avec des taux de 9 à 9,5%.

Cela représente une économie d'environ 5000 francs par rapport à Neuchâtel, en tête du classement des capitales les plus chères. Delémont monte sur la deuxième place du podium avec un taux de 14,9% de charges pour le même salaire. Suivent Lausanne (14,7%), Soleure (14,5%), St-Gall (14,3%) et Berne (14,2%).

Familles avec enfants

A l'arrivée des enfants, la charge fiscale diminue fortement. Mais les grandes différences restent. Pour un couple avec deux enfants et le même salaire, Soleure (6,4%) dépasse de peu l'enfer fiscal de Neuchâtel (6,3%).

Les différences sont également marquantes pour les familles. A Sarnen, un couple marié avec deux enfants et 80'000 francs de revenu ne paie que 96 francs de moins qu'un couple marié sans enfants. Alors qu'à Delémont, il paiera 3760 francs de moins, soit 48,6%. (ats/nxp)

Créé: 11.07.2018, 18h06

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.