Dimanche 16 décembre 2018 | Dernière mise à jour 08:00

Valais L'enquête fait chou blanc aux Bains d'Ovronnaz

Dans l'incapacité de déterminer les causes de l'incendie qui a ravagé les Bains d'Ovronnaz en décembre 2017, la justice valaisanne a classé le dossier.

Police valaisanne (image d'archives)

Police valaisanne (image d'archives) Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Ministère public valaisan indique dans un communiqué qu'il n'a pas pu déterminer les causes de l'incendie qui a ravagé en décembre 2017 les Bains thermaux d'Ovronnaz. Par conséquent, il classe l'instruction du dossier.

En effet, entre le 11 et le 14 décembre 2017, les Bains d’Ovronnaz ont été fermés afin d'effectuer des travaux de rénovation et d'entretien. Un incendie s'est produit quelques heures avant la réouverture du centre thermal qui devait avoir lieu, le 15 décembre 2017. Les dommages se sont élevés à plusieurs millions de francs.

L’enquête a localisé le départ du sinistre dans le volume situé entre le faux-plafond et le carrelage au sol de la partie centrale du spa construite entre 2011 et 2013, là où les travaux étaient effectués.

Les experts ont pu écarter un dysfonctionnement électrique ou technique ainsi qu'un manquement au niveau des travaux de mise en conformité relatifs aux normes de protection incendie.

Si l’enquête conclut que la cause de l’incendie est vraisemblablement consécutive à une intervention humaine (par négligence ou intentionnelle), elle n’a pas pu identifier un éventuel auteur.

Par ailleurs, l’utilisation sur les lieux du produit Owatrol Textrol a permis également d’envisager une inflammation consécutive à un auto-échauffement.

L’ordonnance de classement peut être attaquée dans les 10 jours auprès du Tribunal cantonal. Le ministère public n'entend plus donner d'information supplémentaire sur l'affaire.

Créé: 11.10.2018, 09h45

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.