Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 14:19

Canton du Jura Incendie de la station éolienne: un acte politique?

Un incendie a touché le parc éolien de St-Brais, aux Franches-Montagnes. Le feu a été bouté à la station électrique.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les auteurs de l'incendie de vendredi soir dans le parc éolien de St-Brais, aux Franches-Montagnes, restent introuvables. Si pour l'exploitant ADEV, il s'agit d'un acte politique, la police ne peut encore rien affirmer. Les flammes n'ont pas fait de blessé, mais l'installation est hors d'usage pour plusieurs jours.

L'enquête suit son cours, il est trop tôt pour tirer des conclusions ou tisser des parallèles sur les motifs, a assuré dimanche un enquêteur de la police jurassienne. Mais il est manifeste qu'une intervention humaine délibérée est à l'origine du sinistre.

Hors d'usage

Le feu a été bouté à la station électrique dont la porte a été fracturée. Deux foyers ont été découverts, dont l'un s'est éteint de lui-même, ne provoquant que peu de dégâts. Une quinzaine de pompiers étaient parvenus à éteindre rapidement les flammes vendredi peu après 20h30. La station électrique n'en est pas moins hors d'usage.

«Le sinistre n'est pas vraiment impressionnant, mais l'intérieur de la station est carbonisé», a précisé l'enquêteur. Il faudra notamment remplacer des câbles d'un diamètre relativement important. La police devrait rencontrer sous peu les exploitants. A partir de là se fera une évaluation plus précise du temps nécessaire aux réparations.

Deux effractions ont été constatées, la première sur la porte de la station et la seconde sur celle permettant d'accéder à l'intérieur de l'une des deux éoliennes de ce parc. Les dégâts s'élèvent à plusieurs dizaines de milliers de francs.

Soutien en votation

Le parc éolien de St-Brais abrite les premières éoliennes construites dans le canton du Jura. En activité depuis fin 2009, il appartient à des privés réunis au sein d'une société coopérative sise à Liestal (BL), ADEV Windkraft. L'énergie produite est fournie à la Ville de Zurich, la seule cliente de l'installation.

Le projet avait reçu le soutien de la population en votation, plusieurs centaines de particuliers ayant même acheté des parts de la société. Il n'était toutefois pas incontesté, certains le jugeant trop proche d'habitations. Un second projet de parc éolien était prévu à St-Brais. Ses promoteurs y ont toutefois renoncé entretemps.

L'attaque commise à St-Brais est inhabituelle, a expliqué le président du conseil d'administration d'ADEV, le conseiller national Eric Nussbaumer (PS/BL). Pour lui, il ne s'agit pas de vandalisme mais d'un acte politique inacceptable, tel que la Suisse ne le connaît pas.

(ats/nxp)

Créé: 16.10.2016, 15h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.