Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 00:03

Hécatombe Une infection décime les pigeons de Berne

Le paramyxovirus est apparu le 9 novembre et jusqu'à aujourd'hui, ce sont 77 oiseaux qui sont morts, en particulier autour de la cathédrale, de la Schlosshalde et du parc Dählhölzli. Une campagne de vaccination a été entreprise.

Le paramyxovirus tue les oiseaux de la capitale.

Le paramyxovirus tue les oiseaux de la capitale. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'agent pathogène pPMV1 (pigeon Para Myxo Virus 1) est apparenté à celui de la maladie de Newcastle, sans être identique. Cette maladie a été décelée pour la première fois dans les années 80. Il se transmet par les excréments, la salive, le plumage et la nourriture, avec une période d'incubation de 3 à 10 jours.

Les reins sont attaqués, de même que le système nerveux central. La maladie se traduit par un port de tête altéré et une quantité d'urine inhabituelle. Une paralysie des pattes et des mouvements rotatifs du corps, des culbutes et une marche à l'envers sont d'autres symptômes. La plupart des pigeons en meurent, mais pas tous.

Tandis que Berne soigne ses pigeons, les autorités biennoises lancent une campagne d'affichage pour rappeler aux habitants qu'il est interdit de les nourrir, pas plus que les autres animaux sauvages. Argument invoqué: "Trop de nourriture ne correspond pas au mode de vie naturel des animaux et entraîne des maladies, des salissures et d'autres nuisances".

Ce message s'adresse en particulier à ceux qui donnent du pain aux oiseaux. Chez les pigeons, cet apport de nourriture entraîne une reproduction excessive. Au lieu de deux à quatre oeufs, les femelles vont pondre jusqu'à huit oeufs. "Une colonie trop grande engendre maladie et stress", précisent les autorités.

Créé: 20.11.2014, 16h19

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.