Lundi 23 juillet 2018 | Dernière mise à jour 13:21

Votation du 23 septembre L’initiative contre la fumée passive rejetée?

Non, non, oui! C’est la tendance qui se dessine pour les trois objets de votation. Tabagisme passif, sécurité du logement à la retraite et promotion musicale n’ont pas déchaîné les passions. Quid de la participation?

La campagne pour la fumée passive a été parfois vive entre ceux qui la jugent liberticide et ceux qui promettent un enfer hygiéniste.

La campagne pour la fumée passive a été parfois vive entre ceux qui la jugent liberticide et ceux qui promettent un enfer hygiéniste. Image: Pascal Frautschi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les Suisses sont appelés à voter sur trois objets en ce dimanche 23 septembre. Deux initiatives populaires «Protection contre le tabagisme passif» et «Sécurité du logement à la retraite». Le troisième texte est un arrêté fédéral sur la promotion de la formation musicale des jeunes.

La campagne autour de l’initiative sur la fumée passive a suscité le plus d’intérêt. Entre ceux qui la jugent liberticide et ceux qui promettent un enfer hygiéniste, le ton a été le plus souvent fortement émotionnel. La situation actuelle: il est interdit de fumer dans les établissements publics en Suisse. Mais des exceptions sont tolérées par la loi fédérale entrée en vigueur en 2010: les petits établissements de moins de 80 m² ainsi que les établissements plus grands, pour autant qu’ils disposent d’un local séparé et bien ventilé pour les fumeurs, peuvent encore ainsi accueillir des fumeurs.

Portée à bout de bras par la ligue pulmonaire suisse, fumer sera quasi impossible dans les espaces publics fermés. C’est d’ailleurs autour de cet argument de protection des travailleurs que la campagne a suscité des débats. A l’heure actuelle, les travailleurs du secteur de la restauration doivent donner leur accord pour travailler dans les fumoirs.

Les derniers sondages sont défavorables à ce texte. Puisque 52% des personnes interrogées le rejettent et seulement 41% lui sont favorables; 7% sont indécis. L’opinion qui se dégage généralement est que les mesures prises en 2010 sont déjà suffisantes et qu’il faut encore laisser du temps à la loi actuelle de faire ses preuves avant d’envisager de nouvelles mesures.

Le logement à la retraite vers le non

L’autre initiative populaire «Sécurité du logement à la retraite» semble aussi s’acheminer vers un rejet. Sauf surprise de dernière minute: car 19% des sondés se disent encore indécis. Et le non, qui au dernier sondage était encore de 35%, progresse fortement selon les dernières tendances. Seul 46% des sondés disent oui.

Cette initiative, portée par l’Association suisse des propriétaires fonciers, veut que les propriétaires retraités puissent être dispensés de l’impôt sur la valeur locative. Par contre, ils ne pourraient plus déduire les intérêts hypothécaires et les frais d’entretien de leur bien de leur revenu imposable.

La musique, c’est oui!

Le dernier objet de votation ne devrait souffrir d’aucune contestation. Plus de 70% des sondés se disent favorables à l’inscription d’un article constitutionnel qui demande un soutien accru aux jeunes talents musicaux et une harmonisation des incitations à la formation musicale. Sans s’opposer au principe proposé, seul l’UDC et le PLR rejettent ce texte en argumentant que ce genre de disposition n’a pas sa place dans la Constitution.

Et la participation?

Non, non, oui! C’est le résultat attendu dans les urnes ce dimanche pour ces trois textes. Reste une autre inconnue: la participation. Car, sauf le débat «fumée passive» par intermittence, ces trois objets proposés au vote n’ont guère suscité d’intérêt parmi la population.

(nxp)

Créé: 23.09.2012, 07h05

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.