Mercredi 19 septembre 2018 | Dernière mise à jour 18:12

Genève L'initiative pour la gratuité des primes échoue

Le parti Genève En Marche (GEM) n'est pas parvenu à récolter suffisamment de signatures pour son projet en faveur d'une gratuité des primes.

Les résidents genevois devaient être exonérés du paiement des primes avec cette initiative.

Les résidents genevois devaient être exonérés du paiement des primes avec cette initiative. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'initiative lancée fin novembre par Genève En Marche (GEM) et qui visait à exonérer les résidents genevois du paiement des primes d'assurance maladie n'a pas abouti. Le parti de l'ancien leader du MCG Eric Stauffer n'a pas réussi à récolter les 7697 signatures requises.

Le non-aboutissement de cette initiative constitutionnelle a été constaté le 28 mars, date du délai du dépôt des signatures. Selon Pascal Spuhler, vice-président du GEM, la récolte a été difficile, notamment en raison du nombre important de textes qui circulaient en même temps. «Nous avons toutefois pu exposer nos idées à la population», a indiqué vendredi le député indépendant qui avait été élu sous les couleurs du MCG. Le GEM, qui est en pleine campagne pour les élections cantonales du 15 avril, a ainsi pu «être vu sur le terrain».

L'initiative intitulée «Caisse d'assurance cantonale et suppression des primes d'assurance-maladie (LAMaL) pour les citoyens» demandait que les résidents genevois soient exonérés du paiement des primes et que leur financement se fasse par l'impôt.

Établissement public

Le texte prévoyait que l'Etat se dote d'une caisse maladie qui a pour mission d'assurer aux personnes domiciliées à Genève «une couverture de soins complète et gratuite pour les résidents du canton». La caisse aurait été constituée sous la forme d'un établissement public autonome.

Une autre initiative lancée par le GEM en octobre et qui visait à armer les agents de police municipale (APM), n'avait par ailleurs pas été déposée. Mais il ne s'agissait pas d'un manque de signatures, selon le GEM. Le parti ne l'avait pas déposée car un projet de loi similaire était sur le point d'être débattu au Grand Conseil. (ats/nxp)

Créé: 06.04.2018, 12h55

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.