Dimanche 18 novembre 2018 | Dernière mise à jour 10:33

Jura Initiative pour des plaques moins chères

Le mode de calcul sur les véhicules doit être modifiés, selon des initiants jurassiens.

Les initiants font valoir que le montant de l'impôt jurassien sur les véhicules à moteur est parmi les plus élevés de Suisse.

Les initiants font valoir que le montant de l'impôt jurassien sur les véhicules à moteur est parmi les plus élevés de Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des élus jurassiens, soutenus par les associations d'automobilistes TCS et ACS, lancent une initiative pour des plaques moins chères dans le Jura. La récolte des 2000 signatures débutera normalement le 26 septembre, après publication dans la Feuille officielle.

«Nous avons un an pour récolter les signatures, mais il est fort probable qu'on aura déjà atteint le nombre voulu après la Foire du Jura», qui se tiendra dans la deuxième quinzaine d'octobre, a déclaré vendredi à Keystone-ATS le député indépendant Raoul Jaeggi, président du comité d'initiative.

Méthode de calcul inadaptée

Les initiants font valoir que le montant de l'impôt jurassien sur les véhicules à moteur est parmi les plus élevés de Suisse. Ils constatent aussi que le Jura est le canton suisse investissant le moins par kilomètre sur ses routes.

Les auteurs de l'initiative considèrent donc que la méthode de calcul n'est plus adaptée et qu'il en existe d'autres plus adéquates, qui pourraient notamment tenir compte de critères environnementaux. Ils demandent que le mode de calcul sur les véhicules soit modifié dans le but de s'approcher significativement de la moyenne suisse par catégories.

Outre les sections jurassiennes du TCS et de l'ACS, le comité d'initiative «JU trop cher» est composé de plusieurs élus, dont le maire de Delémont Damien Chappuis (PCSI). En fait partie également Pauline Queloz, dont l'affaire la concernant a divisé le PDC. (ats/nxp)

Créé: 14.09.2018, 14h23

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.