Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 18:11

Buzz Instagram nous ment: les photos hilarantes d’une Suissesse

Kim Tschopp connaît un joli succès en dévoilant avec humour la réalité derrière les images trop glamour d’Instagram.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le compte Instagram d’une jeune Suissesse est en train de connaître un joli succès. Et c’est mérité: il est hilarant, efficace et diffuse un message qui fait du bien. Nommé «the_truth_is_not_pretty» – la vérité n’est pas jolie – il dégomme les photos trop belles pour être honnêtes qu’on trouve sur Instagram. Démonstration: un couple dans une voiture, ça peut être glamour.

Mais dans la vraie vie ça ressemble plutôt souvent à ça:

C’est sur ce principe opposant images Instagram à la réalité que fonctionne la page de Kim Tschopp, une Argovienne de 26 ans. Elle se photographie et se sublime, souvent dans des scènes du quotidien. Puis casse l’image en publiant une version décalée et amusée plus proche de nos quotidiens. (Voir galerie ci-dessus)

L’idée plaît. Même si la Suissesse n’a pas encore un nombre gigantesque d’abonnés, «the_truth_is_not_pretty» a été repéré par des médias internationaux comme le «Daily Mail» ou «AS». On trouve aussi des articles en turc, croate ou russe. Un buzz tout récent qui fait «probablement suite à un article de Bored Panda», nous explique Kim Tschopp.

Petits tracas quotidiens

Outre l’effet comique, la jeune femme entend dénoncer les célébrités et autres influenceuses qui trafiquent leurs images comme la réalité en donnant à voir des vies constamment sublimes et idylliques. «Je souhaite montrer – surtout à la nouvelle génération – la réalité derrière la fausse perfection de posts Instagram. La vie n’est pas toujours si jolie. Mon intention est de rappeler que nous avons tous les mêmes petits tracas quotidiens. Mais personne ne les montre», détaille celle qui a une formation de photographe.

Pour les scènes qu’elle immortalise, la jeune femme s’inspire souvent des «photos typiques des influenceurs». Et parfois de son propre quotidien. «Comme l’image sur laquelle je me rase les jambes. Je me suis coupée accidentellement et je me suis dit que personne ne montre que ça arrive régulièrement», glisse-t-elle.

Les images de Kim Tschopp disent au fond de ne pas subir les diktats de la perfection. Elles sont une ode à s’accepter et s’aimer.

Créé: 13.05.2019, 12h01


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.