Lundi 9 décembre 2019 | Dernière mise à jour 08:49

Religion L'islam fait peur aux Suisses

Selon un sondage paru dimanche dans la presse alémanique, 38% des citoyens disent se sentir menacés par les musulmans du pays.

Les sondés veulent un contrôle accru des mosquées et de leur financement et une surveillance renforcée des imams.

Les sondés veulent un contrôle accru des mosquées et de leur financement et une surveillance renforcée des imams. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelque 38% des Suisses disent se sentir menacés par les musulmans de Suisse, révèle un sondage diffusé par le SonntagsBlick. La peur de l'islam a plus que doublé au cours des treize dernières années.

Face à cette situation, les personnes interrogées veulent une lutte plus dure de l'Etat contre les salafistes radicaux. L'interdiction de ce mouvement extrême obtiendrait même la majorité au sein de la population, ajoute le journal dominical zurichois.

Les sondés veulent également un contrôle accru des mosquées et de leur financement et une surveillance renforcée des imams. Une majorité se dégage aussi pour que seuls les imams formés dans une université suisse soient autorisés à prêcher. (ats/nxp)

Créé: 27.08.2017, 08h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.