Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 12:12

Vaud Jeunesses campagnardes: un «succès fou» à Savigny

Près de 115'000 personnes ont pris part aux festivités marquant le centenaire de la Fédération des jeunesses.

Des milliers de jeunes et moins jeunes, familles, retraités, étudiants se sont retrouvés sur le site de Savigny pour honorer le 100e de la Fédération.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le 100e anniversaire de la Fédération vaudoise des jeunesses campagnardes (FVJC) a attiré près de 115'000 personnes à Savigny (VD) depuis le 3 juillet sous un ciel clément. Les organisateurs se sont réjouis dimanche «du succès fou» de ce rendez-vous sportif et festif.

Des milliers de jeunes et moins jeunes, familles, retraités, étudiants se sont retrouvés sur le site de Savigny pour honorer le 100e de la Fédération. «Nous sommes pleinement satisfaits», a déclaré dimanche Cédric Destraz, porte-parole de la manifestation et président de la FVJC.

«Peut-être y a-t-il eu un peu moins de monde sur la fin à cause de la Fête des vignerons, mais toutes les animations, spectacles et soupers ont affiché complet. La soirée fondue vigneronne a attiré mille convives, le spectacle d'humour 2400 personnes», a-t-il détaillé.

Parmi les autres points forts, le porte-parole a cité l'exposition qui relate l'histoire de la FVJC. «Elle a attiré le public sans discontinuer». Et de relever qu'une météo très favorable a permis d'atteindre les objectifs fixés.

Pétanque plébiscitée

Quant aux joutes sportives qui se sont succédé sur le terrain, une légère hausse du nombre de participants a été observée par rapport aux précédents girons et cantonales, a souligné M. Destraz. Ouvert à tous, le volley mixte a notamment attiré 350 équipes, le badminton 150.

La pétanque a atteint des sommets avec 432 équipes inscrites. Sans oublier le 14 juillet, journée officielle du jubilé, le lancer de pierre tel qu'il était pratiqué il y a 100 ans.

Traditions

Dimanche, les festivités se sont achevées par un banquet de 3600 personnes, une remise des résultats sportifs, un défilé des plus de 200 drapeaux des sections fédérées et un cortège. Plusieurs orateurs étaient présents, dont la présidente du Conseil d'Etat Nuria Gorrite.

La ministre vaudoise n'a pas échappé à la tradition qui veut que les officiels ne repartent pas sans avoir poussé la chansonnette. Son choix s'est porté sur le symbolique hymne à la résistance Bella Ciao.

Côté sécurité et santé, pas d'incident grave à signaler. Le service sanitaire a traité des cas de bobologie. Quelques bagarres sans gravité ont éclaté et il y a eu quelques comas éthyliques, des gens qui ne savent pas s'arrêter, a relevé M. Destraz.

Entièrement bénévole

Plus de deux ans de travail ont été nécessaires pour organiser la manifestation, de manière entièrement bénévole. Les 115 membres de la jeunesse de Savigny ont passé 55'000 heures à construire ce village éphémère.

La création de la «Fédé» remonte à 1919. De 26 sociétés de jeunesses campagnardes à l'époque, elle est passée aujourd'hui à 203 dans le canton de Vaud. Pour prétendre faire partie d?une jeunesse, il faut être célibataire, âgé de 15 ans au moins et avoir terminé sa scolarité obligatoire. (ats/nxp)

Créé: 21.07.2019, 16h50

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.