Lundi 26 août 2019 | Dernière mise à jour 06:46

Finances L'aéroport de Lugano cherche des issues à la crise

L'aéroport de Lugano basé à Agno (TI) fait face à un important recul de ses passagers.

Par rapport à l'année précédente, le nombre de passagers a diminué de 15% en 2013.

Par rapport à l'année précédente, le nombre de passagers a diminué de 15% en 2013. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis les années nonante, la clientèle de l'aéroport de Lugano a fondu de moitié. Et seules trois compagnies aériennes y sont encore présentes. Une spécialisation sur les vols d'affaires pourrait changer la donne.

«En 2013, l'aéroport de Lugano a connu une véritable annus horribilis», a indiqué Angelo Jelmini. Ce dernier siège pour ville de Lugano dans le conseil d'administration de l'aérodrome. En collaboration avec des représentants du canton et des communes partenaires, Angelo Jelmini a pris part dernièrement à une discussion sur l'avenir du site offrant des vols à destination de Genève et Zurich.

Par rapport à l'année précédente, le nombre de passagers a diminué de 15% en 2013, selon le rapport d'activité. 140'000 personnes environ ont fréquenté l'aéroport contre 300'000 au milieu des années nonante. Le dernier exercice accuse une perte de 2,3 millions de francs.

Départ de Minoan Air en cause

Le court engagement de la compagnie grecque, Minoan Air, explique en partie ces mauvais résultats. Sur l'année 2013, la société a proposé ses services durant environ cinq mois, en mettant sur pied des vols à destination de Vienne et de Rome.

En guise de financement de démarrage, l'aéroport tessinois a mis à disposition de la firme 1,8 million de francs. «La totalité de cette somme n'a cependant pas été récupérée par l'aéroport de Lugano», a indiqué à l'ats son directeur, Alessandro Sozzi.

La compagnie grecque a quitté le sol tessinois peu de temps après son installation en raison d'un nombre trop faible de passagers. Selon Alessandro Sozzi, il s'agirait d'une pratique courante.

Mieux connecter le site à la ville

«Nous n'avons pas besoin d'un projet pharaonique», a souligné, lors de la discussion à Manno (TI), le conseiller national tessinois Marco Romano. Selon lui, l'aéroport peut renouer avec la croissance, s'il reste cantonné à son marché de niche.

Pour lui, il convient de proposer des vols, matins et soirs, à destination notamment de plus grands aéroports, comme Genève et Zurich. «Au lieu de charger le navire avec l'implantation d'autres compagnies, il faut également améliorer les liaisons avec la ville de Lugano», explique Marco Romano qui préside aussi l'association des passagers du canton du Tessin (ASPASI). Pour l'heure, la liaison entre l'aéroport et le centre urbain n'existe que sur le papier.

Des représentants de l'économie soulignent l'importance de l'aéroport pour la région de Lugano. «Il favorise considérablement le contact avec le client», selon eux.

Miser sur l'art et la médecine

En outre, l'un des plus grands congrès médical de cancérologie se déroule à Lugano chaque année, attirant 3000 médecins. Et en septembre 2015, le nouveau centre culturel LAC de la ville ouvrira certainement ses portes. «Pour que la cité tessinoise puisse alors jouer un rôle important au niveau de la scène artistique internationale, il est nécessaire de maintenir l'aéroport et des liaisons avec au moins Zurich et Genève», souligne un participant.

«Malgré tous les problèmes, il n'est pas justifié de remettre en question l'existence de l'aérodrome», affirme Marco Romano. «La discussion a tendance à prendre une tournure idéologique tournant autour de la pertinence du maintien ou non cet aéroport. Cela rend d'autant plus difficile de trouver une oreille attentive à Berne», conclut le conseiller national. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2014, 17h09

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.