Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 15:30

Disparition L'ex-directeur de l'ECAL Pierre Keller n'est plus

Le Conseil d'Etat vaudois a fait savoir que l'ancien directeur de l'École cantonale d'art de Lausanne Pierre Keller venait de mourir.

Pierre Keller avait 74 ans. (Photo d'archives)

Pierre Keller avait 74 ans. (Photo d'archives) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien directeur de l'École cantonale d'art de Lausanne (ECAL) Pierre Keller est décédé, a indiqué dimanche soir le Conseil d'Etat vaudois. Souffrant d'un cancer du foie, le Vaudois natif de Gilly était âgé de 74 ans.

«Le Conseil d'Etat vient d'apprendre avec une immense tristesse le décès de Pierre Keller, ancien directeur de l'ECAL. Au nom des autorités cantonales, il présente à ses proches et à sa famille ses sincères condoléances», a-t-il écrit sur Twitter. L'information était parue en premier sur le site internet de 24heures.

Pierre Keller était un homme engagé et fidèle en amitié, a commenté dimanche le conseiller d'Etat Pascal Broulis. «Il n'avait pas peur de croiser le verbe. Il défendait des principes, des valeurs avec fougue et énergie», a-t-il relevé. «Il va manquer».

L'art et le vin

«Je lui ai encore parlé au téléphone la semaine dernière», a expliqué, ému, Pascal Broulis à Keystone-ATS. Pierre Keller était actif sur le dossier du pôle muséal. Il était membre du comité de pilotage de Plateforme 10, le site muséal en construction près de la gare de Lausanne.

Pierre Keller a porté de nombreuses casquettes aussi bien artistiques que politiques. Il a d'abord été graphiste, puis professeur de dessin au Collège d'Aigle et au Gymnase du Bugnon, à Lausanne. Il a ensuite fortement contribué au rayonnement de l'Ecole cantonale d'art de Lausanne (ECAL) durant son mandat à la tête de l'établissement entre 1995 et 2011.

Dans la foulée, Pierre Keller avait pris la présidence de l'Office des vins qu'il a gardée jusqu'en janvier 2019. «Il y a fait du bon boulot», a ajouté Pascal Broulis. «Il a essayé de vendre le vin vaudois au-delà de nos frontières». Pierre Keller avait aussi tâté de la politique. Il avait été Constituant radical et s'était porté candidat pour le Conseil national, se souvient Pascal Broulis. Il n'avait pas été élu.

Collection au Musée Jenisch

Tout au long de sa vie, Pierre Keller avait sillonné plusieurs pays: Italie, Etats-Unis, Pologne. Au gré de ses voyages, il a rencontré d'illustres artistes et avait noué des liens d'amitié avec eux. Le sculpteur Marcello Morandini, l'artiste suisse Jean Tinguely et l'Américain Keith Haring comptent parmi ses amis. Actuellement, et jusqu'au 11 août, le Musée Jenisch de Vevey présente une partie de la collection d'oeuvres du résident de Saint-Saphorin (VD). (ats/nxp)

Créé: 08.07.2019, 00h38

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Suisse