Mercredi 18 septembre 2019 | Dernière mise à jour 10:54

Suisse L'hiver 2018/19 a été le meilleur depuis 11 ans

L'hôtellerie suisse a enregistré une hausse de 0,7% de ses nuitées durant la saison d'hiver 2018/19. Huit régions touristiques sur treize ont tiré un bilan favorable.

La demande étrangère a progressé, à l'exception de celle provenant d'Europe.

La demande étrangère a progressé, à l'exception de celle provenant d'Europe. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'hôtellerie suisse a réalisé sa meilleure saison touristique d'hiver de ces onze dernières années. De novembre 2018 à avril 2019, 16,7 millions de nuitées ont été enregistrées, en hausse de 0,7% en comparaison annuelle, a indiqué mercredi l'Office fédéral de la statistique (OFS).

La demande étrangère a progressé de 1% pour atteindre 8,8 millions de nuitées. Les visiteurs du continent américain ont enregistré la plus forte croissance absolue avec une hausse de 71'000 nuitées ( 7,0%). Les nuitées des hôtes asiatiques ont également affiché une croissance marquée, avec 41'000 unités supplémentaires ( 2,5%).

Du côté de l'Europe - sans la Suisse -, la demande a diminué de 39'000 nuitées (-0,7%) à 5,7 millions. Le Royaume-Uni a le plus contribué à cette tendance, avec une baisse de 15'000 nuitées (-1,9%). A l'inverse, une croissance a été observée pour la demande des touristes français ( 9200 nuitées) et belges ( 7200). La clientèle suisse a pour sa part progressé de 0,4% en comparaison annuelle, à 7,9 millions de nuitées.

Les Grisons rayonnent

Huit régions touristiques sur treize ont connu une hausse de nuitées au cours de la saison touristique d'hiver en comparaison annuelle. Les Grisons ont affiché la plus grande augmentation absolue, soit 51'000 nuitées supplémentaires (+1,8%). A l'opposé, la diminution absolue la plus marquée a été observée dans la région bâloise avec un recul de 26'000 nuitées (-3,4%).

A l'exception des mois de janvier et de février, les autres ont bénéficié d'une hausse de fréquentation, a relevé l'institution basée à Neuchâtel.

Afin de neutraliser l'effet de Pâques, l'analyse pour mars et avril ne peut se faire indépendamment, a précisé l'OFS. Ainsi, ces deux mois ont affiché ensemble une augmentation de 1,6%. (ats/nxp)

Créé: 05.06.2019, 09h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.