Lundi 11 novembre 2019 | Dernière mise à jour 23:01

Suisse L'immigration clandestine a chuté d'un tiers

Par nationalité, ce sont les Nigérians qui sont principalement entrés en Suisse de façon illégale lors des six premiers mois de 2019.

Le plus grand nombre d'interceptions de clandestins a de nouveau eu lieu au sud de la Suisse.

Le plus grand nombre d'interceptions de clandestins a de nouveau eu lieu au sud de la Suisse. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'immigration clandestine a diminué de près d'un tiers au premier semestre 2019. Alors que 9061 personnes étaient entrées illégalement dans le pays au cours de la même période de l'année précédente, ce chiffre est tombé à 6531 entre janvier et juin.

Les gardes-frontière ont intercepté 3357 de ces personnes dans des trains, 2700 dans le trafic routier et 459 dans le trafic aérien, indique mercredi l'Administration fédérale des douanes (AFD.) Enfin, 15 d'entre elles ont essayé d'entrer en Suisse via un plan d'eau.

Le plus grand nombre d'interceptions de clandestins a de nouveau eu lieu au sud du pays, par exemple 1858 au Tessin. Les autorités de la région englobant le nord-ouest de la Suisse et l'ensemble du canton de Berne en ont stoppé 1728.

Au total, 2846 personnes ont été transférées à des autorités étrangères. Au premier semestre 2018, ce chiffre était encore de 4473. Par nationalité, 872 Nigérians sont entrés illégalement en Suisse. Viennent ensuite les ressortissants de Gambie (179), d'Algérie (106), du Maroc (104) et du Pakistan (104). (ats/nxp)

Créé: 10.07.2019, 16h07

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.