Mercredi 23 octobre 2019 | Dernière mise à jour 08:52

Carnet noir L'UDC zurichois Bruno Zuppiger est décédé

L'ancien conseiller national zurichois et candidat éphémère au Conseil fédéral est mort dans la nuit de jeudi à vendredi, victime d'une soudaine insuffisance cardiaque.

Bruno Zuppiger avait été au centre d'une affaire judiciaire qui l'avait fait renoncer à sa candidature au Conseil fédéral.

Bruno Zuppiger avait été au centre d'une affaire judiciaire qui l'avait fait renoncer à sa candidature au Conseil fédéral. Image: ARCHIVES/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien conseiller national UDC et candidat éphémère au Conseil fédéral Bruno Zuppiger est décédé dans la nuit de jeudi à vendredi, quelques jours avant son 64e anniversaire. Il s'était retiré de la vie politique à la suite d'une affaire d'abus de confiance.

Bruno Zuppiger a succombé à une soudaine insuffisance cardiaque, a appris l'ats auprès de la famille. Il était marié et avait cinq enfants.

Cette disparition inattendue «nous touche énormément», écrit le président de l'UDC Toni Brunner. «L'UDC garde en mémoire un collègue cordial et conciliant».

Bruno Zuppiger a connu une ascension politique suivie d'une chute abrupte. En décembre 2011, le patron d'une société fiduciaire était bien placé pour conquérir un deuxième siège UDC au Conseil fédéral. Sa mission était de renverser Eveline Widmer-Schlumpf.

Argent détourné

Mais une semaine avant l'élection, la Weltwoche publie une enquête compromettante à son sujet. L'hebdomadaire proche de l'UDC l'accuse d'avoir gardé une forte somme d'argent qu'une ancienne employée de la société fiduciaire avait léguée à deux organisations d'utilité publique.

Le conseiller national zurichois ne dément pas. Sa candidature au gouvernement est retirée. L'UDC le remplace par le président de l'Union suisse des paysans Hansjörg Walter. Sans succès. Eveline Widmer-Schlumpf est réélue.

Condamnation en 2013

En septembre 2012, au premier jour de la session d'automne des Chambres fédérales, Bruno Zuppiger annonce son retrait immédiat de la vie politique. Après douze années au Conseil national, il y est remplacé par Gregor Rutz.

Bruno Zuppiger démissionne également de la présidence de l'Union suisse des arts et métiers (USAM). En janvier 2013 tombe le verdict du tribunal de district zurichois.

Bruno Zuppiger est condamné à 13 mois de prison avec sursis pour abus de confiance. Il verse également les 240'000 francs dus aux deux organisations.

Après son retrait de la politique, Bruno Zuppiger siège entre autres au conseil d'administration d'une société de participation dans le canton d'Obwald. Il s'est entièrement retiré de la vie publique. (ats/nxp)

Créé: 19.02.2016, 17h04

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.