Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 00:00

Suisse La gare de Zurich va s'offrir un lifting

D'importants travaux de restauration vont être effectués jusqu'en 2023 dans la partie de la gare de Zurich protégée au patrimoine. Le chantier s'est ouvert lundi.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les travaux se concentrent dans les secteurs de la gare datant de 1871, soit les parties sud (côté Bahnhofstrasse) et est (coté Limmat). Construit en grès par l'architecte Jakob Friedrich Wanner, ce bâtiment doit être restauré d'urgence, a indiqué lundi Alexander Muhm, responsable du secteur immobilier des CFF.

Les installations techniques sont en bout de vie. L'enveloppe du bâtiment doit être restaurée afin de préserver cet objet inscrit au patrimoine. Les contraintes liées au patrimoine sont très sévères, a souligné Alexander Muhm.

Les travaux de restauration se font en deux étapes. Durant la première, jusqu'en 2020, la plus grande partie des travaux restera invisible pour les 440'000 personnes qui passent quotidiennement dans la gare. Il s'agit notamment d'excaver une arcade près du portail est.

La deuxième étape, de 2020 à 2023, nécessitera la fermeture complète du bâtiment, car les travaux s'étendront du sous-sol jusqu'au 4e étage. Il n'est techniquement pas possible de ne procéder qu'à une fermeture partielle, a indiqué le responsable des CFF. (ats/nxp)

Créé: 11.06.2018, 17h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.