Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 14:22

Biodiversité Lausanne: coup d'envoi de l'«Opération Fourmis»

Le recensement inédit des fourmis vaudoises a débuté, samedi, à Lausanne. Plus de 200 myrmécologues sont à la manœuvre.

Enfants et adultes de tout bord ont pris part au lancement du premier recensement des fourmis vaudoises, samedi.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'«Opération Fourmis», qui vise à réaliser le premier recensement des fourmis vaudoises, a été lancée samedi au Jardin botanique de Lausanne. Deux cents à 250 personnes y ont commencé leur carrière de myrmécologue.

La Suisse compte plus de 140 espèces de fourmis différentes. Elles sont partout, dans les forêts, les prairies, les jardins, et parfois même jusque dans les cuisines. Malgré leur omniprésence, les connaissances fiables manquent sur la diversité et la distribution des fourmis dans le canton de Vaud. Ces informations sont pourtant essentielles pour connaître et préserver la biodiversité.

Pour répondre à ce besoin, la Société Vaudoise des Sciences Naturelles, l'Université de Lausanne et le Musée cantonal de zoologie de Lausanne ont lancé l'Opération Fourmis, le premier recensement des fourmis vaudoises.

Cette journée a attiré toutes les générations, des familles avec enfants aux personnes plus âgées. Il ne manquait qu'un peu de soleil et de chaleur pour faire sortir les fourmis. Les organisateurs ont donc dû recourir à des bacs en plastique remplis de terre pour permettre au public d'observer les insectes.

Collecte participative

Le projet repose sur deux volets complémentaires: une collecte participative, qui fait appel à toute personne intéressée à contribuer et un échantillonnage ciblé, planifié et mené par des spécialistes.

Le but est d'élaborer une carte de distribution des espèces vaudoises, rares ou fréquentes. Mais aussi de constituer une collection de référence conservée au Musée.

La carte et la collection représenteront des outils de travail pour les chercheurs et les professionnels de l'environnement. Elles permettront d'aborder des enjeux comme la protection des espèces et des milieux, la connaissance de la structure et du fonctionnement des écosystèmes, l'évolution des espèces ou les impacts climatiques sur les communautés.

Kit à commander

Sur simple demande, les personnes intéressées obtiennent gratuitement un kit de collecte - un jeu de tubes, d'étiquettes et des instructions, qu'ils peuvent ensuite renvoyer par la poste.

Quelque 300 kits ont été distribués sur place samedi, ont indiqué les organisateurs à Keystone-ATS. Et 300 autres avaient déjà été envoyés par la poste aux personnes intéressées. Leur contribution est très rapidement visible sur la carte de suivi qui sera en ligne sur le site web fourmisvaud.ch.

Des balades en compagnie de spécialistes ou des ateliers d'initiation à l'Eprouvette (le laboratoire public de l'UNIL) seront proposés au cours de l'année. A plus long terme, l'objectif est aussi de permettre une récolte de données au niveau national. (ats/nxp)

Créé: 27.04.2019, 19h55

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.