Dimanche 8 décembre 2019 | Dernière mise à jour 11:00

Syrie Le combattant suisse Johan Cosar arrêté à Bâle

Ce Suisse d'origine syriaque qui combat le groupe Etat Islamique dans le nord de la Syrie a été arrêté à Bâle, a annoncé la télévision tessinoise RSI. Il a été relâché mais reste à disposition de la justice militaire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Johan Cosar, un ressortissant suisse qui combat le groupe Etat Islamique dans le nord de la Syrie, a été arrêté fin février à Bâle, a annoncé mercredi la télévision tessinoise RSI. Il fait l'objet d'une procédure pénale de la justice militaire.

Johan Cosar, un Suisse d'orgine syriaque, est accusé de violation de l'article 94 du Code pénal militaire, qui interdit l'enrôlement dans une armée étrangère sans l'autorisation du Conseil fédéral et prévoit une peine pouvant aller jusqu'à trois ans de prison.

Pas en détention provisoire

Après son interpellation, Johan Cosar a été remis en liberté après un interrogatoire. La détention provisoire n'a pas été requise.

Le porte-parole de la justice militaire, Tobias Kühne, a confirmé mercredi l'information. Il s'agirait actuellement de la seule procédure de ce genre, mais le porte-parole n'a pas souhaité donner plus de détails.

Johan Cosar est parti dans la région en 2012 en tant que journaliste. Il est resté sur place afin de défendre ses coreligionnaires et a mis à profit sa formation de sous-officier dans l'armée suisse. Il n'a pas peur d'une peine de prison, a déclaré son ami Kurt Pelda, également photographe de guerre au site Watson.

Créé: 11.03.2015, 12h02

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.