Samedi 19 octobre 2019 | Dernière mise à jour 18:11

Lausanne Le Forum des 100 entre militants et entreprises

Des manifestants écologistes protestent contre la présence d'entreprises au Forum des 100. Ils les accusent de contribuer à la pollution.

Certains militants font partie de mouvements comme «Extinction Rebellion» ou ont pris part à la grève du climat.

Certains militants font partie de mouvements comme «Extinction Rebellion» ou ont pris part à la grève du climat. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Forum des 100, consacré à la transition écologique, a été accompagné d'une manifestation de militants du climat jeudi à Lausanne. Mises en cause sur leur impact environnemental, les entreprises jurent qu'elles veulent «faire partie de la solution»

Une vingtaine de manifestants écologistes ont accueilli en début de matinée le millier de participants à cette 15e édition du Forum des 100. L'évènement s'est tenu au SwissTech Convention Center, sur le campus de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Certains militants proviennent de mouvements comme «Extinction Rebellion». D'autres ont joué un rôle dans les récentes grèves pour le climat. Ils ont distribué des tracts avec des slogans pointant des entreprises telles que Nestlé, Roche ou EasyJet, accusées d'être au «coeur de la destruction environnementale» ou de participer au «pillage des ressources des pays du sud». Les militants ont qualifié le forum de «farce».

Un défi «énorme»

Les responsables du forum, organisé par le journal Le Temps, ont donné la possibilité à l'une des manifestantes, Franziska, de s'exprimer devant le forum, aux côtés du président de l'EPFL Martin Vetterli et de Nouria Hernandez, rectrice de l'Université de Lausanne. Sur le podium figurait également Diane Eggli, une collégienne de Sion qui a fait partie d'une délégation de six jeunes Valaisans ayant effectué récemment un voyage en train de plus de 50 heures pour aller à la rencontre de la jeune militante suédoise Greta Thunberg.

Paul Bulcke, président de Nestlé, l'une des multinationales les plus montrées du doigt, a reconnu que le défi était «énorme» pour son entreprise, à l'image des autres géants de l'agroalimentaire. Leur impact sur l'environnement est en effet très élevé.

M. Bulcke a cependant assuré que l'industrie n'était pas inactive. Nestlé est pleinement engagé sur des sujets comme la lutte contre la déforestation, le gaspillage de la nourriture ou de l'eau ou encore la réduction des emballages, a relevé le patron de Nestlé. Dans ce domaine, le groupe de Vevey (VD) travaille par exemple sur des alternatives biodégradables avec l'EPFL.

Représentante d'une autre multinationale mise en cause pour ses pratiques environnementales, l'américaine Procter & Gamble, Virginie Hélias a également assuré que l'entreprise s'engage dans le domaine de la durabilité. Sa marque Ariel vise ainsi une réduction de 30% des emballages d'ici à 2025.

La question de la durabilité se pose aussi dans le domaine de la finance. Pour Philipp Hildebrand, vice-président de BlackRock, le plus important gestionnaire d'actifs au monde, des études montrent que le fait d'intégrer des facteurs de durabilité dans les placements améliore leurs performances financières. «Cela fait donc sens, ce n'est pas seulement une question morale», a souligné l'ancien président de la Banque nationale suisse (BNS).

Le rôle de la BNS

Les institutions comme les banques centrales, les fonds souverains et autres caisses de pension doivent d'ailleurs être en première ligne dans l'adoption de politiques d'investissement plus durables, a poursuivi M. Hildebrand, jugeant en particulier que «la BNS doit être prête à jouer un rôle». Cela doit passer dans un premier temps par l'exclusion de certains secteurs, ainsi que par le soutien à des acteurs prêts à abandonner de manière active des activités dommageables, a-t-il insisté.

Invité du Forum des 100, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a convenu que la question du climat était devenue incontournable. Il a rappelé que l'Agenda 2030 pour le développement durable allait être intégré dans la stratégie du Conseil fédéral. Le récent plan présenté par le gouvernement pour la coopération internationale 2021-2024 prévoyait un renforcement des mesures de lutte contre le changement climatique.

Près de 1200 personnes se sont inscrites à cette 15e édition du Forum des 100 sous le thème «La transition écologique: le temps de l'action». Outre les plénières, des sessions thématiques ont exploré jeudi après-midi la transition écologique sous l'angle énergétique, agroalimentaire, technologique, financier ainsi que du point de vue socioéconomique et politique. (ats/nxp)

Créé: 09.05.2019, 15h08


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.