Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 23:20

Malade Le matou «terrifiant» de Fontenais placé en quarantaine

Le chat qui martyrisait tout un village jurassien ne quittera plus le refuge de Tomi Tomek à Noiraigue (NE). «Al Capone» est porteur du FIV, équivalent félin du VIH.

«Al Capone» est porteur du FIV, équivalent félin du VIH.

«Al Capone» est porteur du FIV, équivalent félin du VIH. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La crainte de Tomi Tomek s'est vérifiée: capturé à Fontenais (JU) où il terrorisait les habitants, le matou baptisé «Al Capone» est porteur du FIV, équivalent félin du VIH. Après deux tests Elisa sans résultat clair, un western blot s'est révélé positif au sida des chats.

Conséquence: castré sur ordre du vétérinaire cantonal, «Al Capone» vivra en quarantaine dans un espacé séparé avec les autres chats FIV du refuge: «Willis», «Tom», «Whisky» et «Papy Speedy». Sa déficience immunitaire aura pour résultat de favoriser l'apparition d'une maladie en situation de stress.

Jusqu'à 27 ans

«Notre «Edouard» a vécu jusqu'à 27 ans! Il avait une vie cool chez nous et n'est que rarement tombé malade», tempère Tomi Tomek.

À Fontenais, «Al Capone» martyrisait tout un quartier en mordant ou griffant quiconque l'approchait, en chipant le contenu des gamelles et en urinant pour marquer son territoire.

Pas de panique

Cette terreur ne massacrait pas seulement ses rivaux: il mordait des habitants et souillait des maisons. Il grognait, voire sautait sur des enfants, mais pas de panique: le Fiv n'est pas transmissible à l'humain.

Dans cette commune ajoulote, les détenteurs de chats agressés par «Al Capone» n'apprécieront pas la nouvelle de la maladie. «Ils risquent de paniquer», se dit Tomi Tomek. Selon elle, «Al Capone» peut avoir été contaminé à Fontenais, où il cherchait à survivre.

b>Euthanasié

«Par le passé, des propriétaires et et même des refuges ont tellement paniqué qu'ils ont euthanasié leurs chats porteurs de ce virus», rapporte la co-fondatrice de SOS Chats, qui exclut radicalement cette issue.

Les chats errants sont regardés de travers, mais le FIV ne se transmet entre félins qu'en cas de morsure ou de copulation. Ce virus est moins contagieux que le coryza, appelé rhume des chats.

Demander un test

Le conseil de Tomi Tomek à ceux qui savent que leur chat s'est battu ou a copulé avec «Al Capone»: demander un test Elisa quand ils iront chez le vétérinaire pour une vaccination ou un rappel. Comme avec le sida, les symptômes peuvent apparaître des années après une contamination. Un médicament existe: le «Virbagen Omega».

«Je conseille aussi aux défenseurs des animaux qui s'occupent de chats errants ou abandonnés de tester les nouveaux arrivés, de manière à pouvoir transmettre l'information en cas d'adoption» poursuit Tomi Tomek, laquelle a informé le vétérinaire cantonal du Jura, en l'invitant à visiter son studio dédié aux chats FIV.

Créé: 05.05.2019, 10h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.