Mardi 23 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:25

Rarogne (VS) «Le pilote ne savait pas que son appareil dérivait»

Un rapport livre des détails sur l'origine de l'accident d'un hélicoptère d'Air Zermatt, près de Rarogne (VS) il y a un an.

«Le fait d'avoir renoncé à la présence d'une personne pouvant suivre la manoeuvre au sol n'a pas permis d'avertir le pilote de la dérive», précise le Service suisse d'enquête de sécurité.
Vidéo: Capture d'écran vidéo Keystone/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les causes de la chute d'un hélicoptère d'Air Zermatt, il y a une année, dans le bassin d'accumulation d'eau près de l'aérodrome de Rarogne (VS) sont connues. Dans son rapport final, le SESE révèle lundi que le pilote n'avait pas remarqué que son appareil dérivait.

«L'accident est dû au fait que le pilote n'a pas remarqué que l'hélicoptère dérivait de côté lors d'un vol stationnaire effectué à l'aide de références visuelles prises sur la surface de l'eau», explique le Service suisse d'enquête de sécurité. C'est ce mouvement latéral qui a provoqué une collision avec une ligne à haute tension lors d'une mission de remplissage d'une benne dans un lac.

«Le fait d'avoir renoncé à la présence d'une personne pouvant suivre la manoeuvre au sol n'a pas permis d'avertir le pilote de la dérive», précise le SESE. L'accident avait eu lieu dans le cadre d'un exercice de lutte contre les incendies.

Les pompiers de la région, la police cantonale et des unités spécialisées avaient été mobilisés. Blessé, le pilote avait pu s'extraire de la carcasse, puis avait été héliporté à l'hôpital de l'Ile de Berne. (ats/nxp)

Créé: 06.05.2019, 10h26

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.