Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 15:13

Santé Le privé toujours plus présent dans les soins à domicile

Parmi les 1566 services d'aide et de soins à domicile recensés en Suisse, 579 sont des organisations à but non lucratif (Spitex), 293 sont des entreprises privées à but lucratif (Spitex privée) et 694 sont des infirmières indépendantes.

Image: ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

En l'espace de trois ans, le nombre de personnes soignées grâce à des services privés d'aide et de soins à domicile (Spitex privé) ou se faisant soigner par des infirmières indépendantes a presque doublé, passant de 22'624 à 41'953. Et près de 60% des 80 ans et plus recourent à des EMS ou des soins à domicile.

Les établissements médico-sociaux (EMS) et les services d'aide et de soins à domicile ont continué à développer leur offre en 2013, a indiqué ce mardi 18 novembre l'Office fédéral de la statistique (OFS). Alors que la croissance des EMS est moins forte que l'année précédente, l'augmentation du personnel des services d'aide et de soins à domicile est régulière depuis 2010, avec une hausse marquée pour les entreprises privées à but lucratif.

Parmi les 1566 services d'aide et de soins à domicile recensés en Suisse, 579 sont des organisations à but non lucratif (Spitex), 293 sont des entreprises privées à but lucratif (Spitex privée) et 694 sont des infirmières indépendantes. Les entreprises à but non lucratif prenaient en charge 84% de la clientèle totale en 2013, contre 90% en 2010.

Dans le secteur des EMS, 40% des 1580 établissements sont des organismes privés non subventionnés, le solde étant réparti à parts égales (30%) entre les établissements privés subventionnés et les établissements publics. Cette répartition est stable depuis plusieurs années.

Se faire aider à plus de 80 ans

Dans les cantons de Neuchâtel, Genève, Jura et au Tessin, entre 32% et 42% des 80 ans et plus ont bénéficié de prestations de soins à domicile, contre 14% à 16% en Suisse centrale (UR, SZ, NW). A l'inverse, Genève et le Jura recensent moins de 20% des personnes de 80 ans et plus dans un EMS, contre plus de 35% pour Glaris, Uri et Appenzell-Rhodes-Extérieures.

En 2013, les services d'aide et de soins à domicile, publics et privés, ont offert leurs prestations à 261'408 personnes. Les EMS ont hébergé au cours de l'année 142'766 résidents, dont 15% pour un séjour de moins de 30 jours.

Les EMS ont également accueilli 4346 personnes fréquentant l'institution en externes. En outre, 53'729 personnes ont bénéficié de prestations de la part d'institutions spécialisées (handicap, troubles psychosociaux et de dépendance).

46 heures par an en moyenne au domicile du client

En 2013, les prestations à domicile correspondaient à 11,9 millions d'heures de soins et 6 millions d'heures d'aide (ménage, courses, transports, etc.). En moyenne, chaque client a bénéficié de 46 heures de prestations pour l'année 2013.

Les EMS ont quant à eux enregistré 32,7 millions de journées d'hébergement. Les séjours en EMS qui se sont terminés en 2013 avaient duré en moyenne un peu plus de deux ans et demi (943 jours).

Participation en hausse des patients aux coûts

Depuis 2011, le nouveau régime de financement des soins a introduit une participation supplémentaire pour les prestations de soins dispensées à domicile et en EMS. Celle-ci vient s'ajouter à la participation ordinaire de l'assuré aux frais couverts par l'assurance maladie obligatoire (franchise et quote-part).

En l'espace de trois ans, le montant de cette nouvelle contribution versée par les bénéficiaires des soins à domicile est passé de 32 à 60,5 millions de francs ( 87%). Dans les EMS, les résidents se sont également acquittés de cette participation supplémentaire aux prestations de soins pour un montant total de 544 millions de francs en 2013 (-2,5% par rapport à 2011).

Les coûts totaux s'élevaient en 2013 à 9,2 milliards de francs pour les EMS et à 1,9 milliard de francs pour les services d'aide et de soins à domicile, soit 2,6%, respectivement 5% de plus qu'en 2012. (ats/nxp)

Créé: 18.11.2014, 11h53

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.