Samedi 20 juillet 2019 | Dernière mise à jour 13:43

Coûts «Le système suisse de santé est guidé par l'égoïsme»

Le président de santésuisse affirme que les réformes dans le domaine de la santé pèseront sur la classe moyenne.

Le nouveau système tarifaire prévu Tardoc, qui doit remplacer le Tarmed, contribuera aux surcoûts à hauteur de 3 milliards.

Le nouveau système tarifaire prévu Tardoc, qui doit remplacer le Tarmed, contribuera aux surcoûts à hauteur de 3 milliards. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les réformes prévues dans le domaine de la santé engendreront des dépenses supplémentaires de 10 milliards par année, avertit Santésuisse dans la «SonntagsBlick».

Si tous les plans actuellement en discussion à Berne étaient mis en oeuvre et les surcoûts ne devaient être assumés que par les payeurs de primes, celles-ci augmenteraient de plus de 30%, selon des calculs effectués par Santésuisse.

Le nouveau système tarifaire prévu Tardoc, qui doit remplacer le Tarmed, contribuera aux surcoûts à hauteur de 3 milliards et l'initiative pour des soins infirmiers forts à hauteur de 5 milliards.

Selon les estimations de la faîtière, l'approbation de nouveaux médicaments contre le cancer engendrera un milliard de coûts supplémentaires. La contribution à d'autres projets dont l'accès facilité à un psychologue devrait également s'élever à un milliard.

«Le système est guidé par l'égoïsme et l'intérêt personnel», a souligné le président de santésuisse Heinz Brand dans une interview. La charge pèsera doublement sur la classe moyenne, via les primes et les impôts, a-t-il averti. (nxp)

Créé: 14.07.2019, 13h11

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Suisse