Vendredi 19 octobre 2018 | Dernière mise à jour 23:10

Argovie Leibstadt reconnectée au réseau lundi

La centrale nucléaire était hors service depuis mi-septembre pour sa révision annuelle.

Les travaux sur la centrale ont duré plus longtemps que prévu en raison d'éléments combustibles défectueux.

Les travaux sur la centrale ont duré plus longtemps que prévu en raison d'éléments combustibles défectueux. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) a donné son feu vert au redémarrage de la centrale. La révision annuelle a duré 50 jours et le changement d'éléments combustibles défectueux a retardé la remise en marche de 41 jours, a indiqué lundi la direction de la centrale.

Le feu vert de l'IFSN s'accompagne d'une limitation de la puissance thermique moyenne de la centrale à 86%. Cette mesure a pour objectif de réduire le rendement des assemblages combustibles et la quantité d'eau pompée à travers le coeur du réacteur.

Cette réduction de la puissance a été décidée après la découverte de traces d'assèchement sur des barres combustibles. Depuis que la puissance est réduite, aucun nouveau cas d'assèchement (dry out) n'a été constaté, selon l'IFSN. La centrale pourra fonctionner à pleine puissance lorsqu'elle aura démontré que ce genre de problème peut être exclu à l'avenir. (ats/nxp)

Créé: 18.12.2017, 15h42

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.