Jeudi 18 juillet 2019 | Dernière mise à jour 15:11

Affaire Ramadan Lenteur et déni de justice dénoncés à Genève

Les avocats d'une des victimes présumée ont déposé un recours contre l'apparente inactivité du Ministère public.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Que se passe-t-il dans le volet suisse de l'affaire Ramadan? A en croire les avocats de la Genevoise qui a porté plainte pour viol et contrainte sexuelle avec cruauté il y a plus d'une année, la réponse est rien. Maîtres Robert Assaël et Alec Reymond, ont déposé mercredi un recours auprès de la Chambre pénale pour inactivité et déni de justice vis-à-vis du Ministère public.

Les deux hommes de loi confirment ce recours. «Nous regrettons de constater que, plus de 15 mois après le dépôt de la plainte et plus d’un an après l’audition de notre cliente par la police, aucun acte d’instruction semble n'avoir été réalisé: il y a là un déni de justice et une violation de la Convention européenne des droits de l’homme qui doivent être sanctionnés.»

En effet, la «Tribune de Genève» révélait notamment en février dernier que les auditions de la plaignante et de huit témoins prévues entre février et mars avaient été annulées. Selon nos informations, depuis, les avocats de la victime présumées se sont adressés plusieurs fois au procureur en charge de l'affaire afin d'obtenir des explications sur ces annulations et des renseignements sur l'avancée de celle-ci. Ces demandes sont restées lettre morte. «Nous avons adressé au procureur six relances, en vain», détaillent Me Robert Assaël et Alec Reymond.

«Sur le plan humain, les atermoiements apparents de la procédure et le mutisme du Ministère public aggravent les souffrances de notre cliente qui a eu le courage de sortir de son silence pour dénoncer les agissements gravissimes dont elle a été victime», concluent-ils.

Créé: 04.07.2019, 13h40

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Les plus partagés Suisse