Dimanche 25 août 2019 | Dernière mise à jour 14:45

Suisse Les couples pénalisés par l'impôt bien plus nombreux

Les couples mariés pénalisés par l'impôt ne sont pas 80'000 mais 454'000! L'administration avait oublié de comptabiliser ceux avec enfants.

Le Conseil fédéral a été informé vendredi de l'erreur.

Le Conseil fédéral a été informé vendredi de l'erreur. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les couples mariés pénalisés actuellement par la progressivité de l'impôt fédéral direct (IFD) sont plus nombreux que prévu. Le Conseil fédéral a été informé vendredi de l'erreur. Celle-ci n'a pas d'impact sur les pertes estimées de la réforme de l'imposition des couples.

La Confédération avait jusqu'ici estimé que plus de 80'000 couples mariés, dont les deux époux travaillent, et plus de 250'000 retraités sont actuellement pénalisés par rapport à des concubins dans la même situation économique.

L'Administration fédérale des contributions (AFC) avait toutefois oublié de comptabiliser les couples mariés à deux revenus avec enfants. Eux inclus, le nombre de couples mariés pénalisés dont les deux époux travaillent s'élève désormais à 454'000. Pour les retraités, le chiffre de 250'000 reste valable.

Examen approfondi

Le ministre des Finances Ueli Maurer a dans la foulée ordonné un examen externe des méthodes d'estimation et du matériel statistique de l'AFC. Ces modifications ne changent pas les conséquences financières de la réforme, les couples mariés à deux revenus avec enfants ayant déjà été pris en compte dans ce cas. La réforme devrait entraîner des pertes de 1,15 milliard au niveau de l'IFD.

Le projet, désormais entre les mains du parlement, prévoit que l'IFD des conjoints devrait d'abord être calculé selon le barème actuel de la taxation commune, puis comme s'il s'agissait de deux concubins. Au final, la facture la moins lourde sera appliquée, ce qui éliminera une éventuelle pénalisation des couples mariés. Les concubins qui ont des enfants seraient en revanche davantage taxés. (ats/nxp)

Créé: 15.06.2018, 14h37

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.