Jeudi 5 décembre 2019 | Dernière mise à jour 21:09

Caisse maladie Les jeunes devraient payer moins pour les primes d'assurance

Le Conseil des Etats a soutenu sans opposition une initiative parlementaire allant en ce sens. La commission du National peut se lancer dans l'écriture du projet.

Les enfants payant nettement moins, le passage des 18 ans peut multiplier la prime par dix, alors que jusqu'à l'âge de 20 ans, les jeunes sont quasiment toujours en formation.

Les enfants payant nettement moins, le passage des 18 ans peut multiplier la prime par dix, alors que jusqu'à l'âge de 20 ans, les jeunes sont quasiment toujours en formation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les jeunes devraient bénéficier pour l'assurance maladie du tarif enfant jusqu'à l'âge de 20 ans et payer nettement moins que les adultes jusqu'à 25 ans. La commission de la santé publique du Conseil des Etats soutient cette initiative parlementaire de Stéphane Rossini (PS/VS).

Une évolution «socialement inquiétante»

La décision a été prise sans opposition mais avec une abstention. La commission du National, qui avait déjà donné son aval à cette initiative, peut désormais rédiger un projet concret, ont indiqué ce mardi 18 novembre les services du Parlement.

Stéphane Rossini veut réviser les catégories de primes pour corriger une évolution «socialement inquiétante». L'écart entre les 18-25 ans et les adultes dès 26 ans s'est fortement réduit et se limite très fréquemment à quelques francs.

Jeunes toujours en formation

Les enfants payant nettement moins, le passage des 18 ans peut multiplier la prime par dix, alors que jusqu'à l'âge de 20 ans, les jeunes sont quasiment toujours en formation.

Pour régler le problème, il faudrait adapter la compensation des risques entre les caisses. Les assureurs pourraient alors accorder un rabais plus important aux jeunes adultes de 19 à 25 ans. (ats/nxp)

Créé: 18.11.2014, 11h24

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.