Mardi 16 octobre 2018 | Dernière mise à jour 22:54

Scandale CarPostal: Pour Leuthard, il faut cesser de spéculer

La directrice de La Poste Susanne Ruoff conserve la confiance du Conseil fédéral malgré le scandale comptable qui secoue CarPostal.

Pour l'heure, il y a beaucoup de suppositions dans cette affaire qui ne sont pas prouvées, a souligné Doris Leuthard.

Pour l'heure, il y a beaucoup de suppositions dans cette affaire qui ne sont pas prouvées, a souligné Doris Leuthard. Image: Keystone

Galerie photo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La conseillère fédérale Doris Leuthard met en garde contre des condamnations prématurées. D'abord, nous devons savoir ce qui s'est passé, qui a ordonné les astuces comptables, qui savait et, dans le cas échéant, qui est responsable; dans un second temps nous parlerons des conséquences, a-t-elle ainsi estimé en substance, lors d'un entretien lundi avec une chaîne de télévision argovienne.

La ministre, dont le département est en charge notamment de La Poste, a d'ores et déjà exigé une explication exhaustive des événements survenus au sein de CarPostal.

Pour l'heure, il y a beaucoup de suppositions dans cette affaire qui ne sont pas prouvées, a souligné Doris Leuthard. Les spéculations doivent cesser. Et la ministre de noter que même l'information selon laquelle La Poste avait fixé un objectif de rentabilité à sa filiale CarPostal est erronée. Doris Leuthard indique que de telles directives n'ont jamais été énoncées pour le transport régional de personnes.

Subventions indues

La conseillère fédérale a été, dit-elle, informée en novembre par l'Office fédéral des transports (OFT) d'un problème comptable et d'irrégularités au sein de l'entreprise de transport en commun CarPostal SA. L'ampleur de l'affaire n'était alors pas encore connue. «Nous savions seulement que nous devions intervenir».

CarPostal a perçu indûment 78,3 millions de francs de subventions fédérales et cantonales entre 2007 et 2015, selon un rapport de l'OFT qui a révélé les irrégularités. La somme pourrait dépasser les 100 millions lorsque toutes les questions auront été élucidées. L'OFT veut déposer une plainte pénale auprès du Ministère public de la Confédération (MPC). Elle sera formulée de manière très ouverte et dirigée contre inconnu. Ainsi, tous les organes de La Poste peuvent être ciblés. (ats/nxp)

Créé: 13.02.2018, 07h47

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.