Lundi 25 juin 2018 | Dernière mise à jour 16:53

ÉPILOGUE La voie est libre pour l'installation «Texas»

Le canton a rejeté l’opposition formulée contre une oeuvre artistique aux allures de paddock. La balustrade blanche sera érigée au printemps, si la météo le permet.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le canton a rejeté l’opposition formulée contre une installation artistiques aux allures de paddock. La balustrade blanche sera érigée au printemps, si la météo le permet.

Dès que le terrain sera asséché, l’installation «Texas» sera aménagée sur une place emblématique de Bienne, entre le Palais des Congrès et la Coupole de Centre autonome. Ce projet contré par l’opposition d’une guilde de quartier a reçu le feu vert des autorités cantonales. L’association mécontente exprimait des craintes pour sécurité des enfants qui prendraient l’enclos pour une place de jeu, à côté d’une route très fréquentée. Après avoir contesté le projet auprès de la préfecture, la guilde du quartier de l’Avenir s’est adressée à la Direction cantonale des travaux publics, des transports et de l’énergie. Conclusion des autorités: la clôture ne représentera pas de danger particulier, vu que «l’aménagement ne correspond pas à la définition d’une aire de jeu».

Selon les autorités cantonales, «Les parents d’enfants en bas âge ou en âge d’être scolarisés reconnaîtront sans peine que l’espace n’est pas adapté au jeu sans surveillance, notamment en raison de sa situation». Président de la guilde Titus Sprenger, n’exclut pas de revenir à la charge en cas d’accident: «Nous irons jusqu’à exiger le démontage de l’œuvre si nécessaire», prévient-il dans le Le Journal du Jura.

Le duo d’artistes «Haus am Gern» composé de Barbara Meyer Cesta et Rudolf Steiner a indiqué au JdJ vouloir démarrer la construction par des socles en béton, si possible en mai. Le paddock est dépourvu d’accès: «Nous n’interdirons pas d’y pénétrer, c’est vrai, mais nous n’inviterons personne à y entrer», précisent les artistes.

Devisée à 80’000 francs, l’oeuvre «Texas» est intégrée au parking du Palais des Congrès et financée par la société Parking SA. L’enclos disparaîtra le jour où un projet immobilier se concrétisera sur la parcelle.

À Bienne, un parlementaire à la mobilité réduite avait jugé l’oeuvre offensante pour les personnes en situation de handicap, l’enclos n’étant pas accessible aux handicapés, mais son objection a été rejetée par la préfecture. «Texas» se compose d’une clôture sans porte et d’une tribune, sur un terrain végétalisé. La démarche de Haus am Gern: susciter la réflexion sur l’utilisation de l’espace public. Mais «Texas» a aussi suscité un débat de l'accessibilité des œuvres d'art aux handicapés. (Le Matin)

Créé: 13.03.2018, 10h15


Sondage

La victoire d'Erdogan et ses pouvoirs élargis en Turquie vous inquiètent-ils?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.