Lundi 16 décembre 2019 | Dernière mise à jour 00:00

Jura Licenciés, les quatre surveillants de la déchetterie le resteront

Malgré une pétition en faveur du personnel, des caméras remplaceront bel et bien les surveillants des bennes à ordures à Courrendlin (JU).

Les incivilités ont diminué à la déchetterie de Courrendlin (JU), mais l'installation de la vidéosurveillance reste d'actualité.

Les incivilités ont diminué à la déchetterie de Courrendlin (JU), mais l'installation de la vidéosurveillance reste d'actualité. Image: V.Dé

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Inflexibles, les autorités de Courrendlin (JU) ont jeté à la poubelle une pétition signée par 517 citoyens opposés au licenciement de quatre surveillants de la déchetterie, suite à un nombre élevé d'incivilités.

Dans cette commune de 3500 habitants, le Conseil communal ne reviendra pas sur la privatisation du gardiennage. Les quatre employés engagés à 15% ont été remplacés par deux agents de sécurité neuchâtelois. Ils ne seront pas réintégrés. À terme, le Conseil communal installera des caméras de surveillance pour lutter contre le tourisme des déchets.

Sacs taxés

La décision des autorités trouve son origine dans les ordures ménagères jetées dans la benne des encombrants pour ne pas payer de sacs taxés. L'un des quatre employés fermait les yeux sur les déchets sauvages, tandis que les trois autres se montraient trop zélés aux yeux de certains.

Le Conseil communal l'a répété cette semaine, comme le rapporte «Le Quotidien Jurassien»: il existait des «problèmes de mésentente» et les employés «manquaient de rigueur» dans leur travail.

Des déchets ménagers, les cantonniers en ramassaient 70 tonnes en porte-à-porte, alors que 140 tonnes étaient jetées dans le conteneur des encombrants! Manque à gagner: 50 000 francs.

Vincent Donzé

Créé: 22.11.2019, 19h16

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.