Jeudi 21 mars 2019 | Dernière mise à jour 20:27

Révélations Les lingots d'or de Jean-Marie Le Pen cachés en Suisse

Selon Mediapart, le fondateur du FN a déposé une fortune de 2,3 millions de francs sur un compte secret en Suisse.

Jean-Marie Le Pen aurait détenu de l'argent en Suisse.

Jean-Marie Le Pen aurait détenu de l'argent en Suisse. Image: AFP

Philippot:: Jean-Marie Le Pen doit donner les «éclairages»

Le vice-président du FN Florian Philippot a jugé lundi «étrange» l'information de Mediapart selon laquelle Jean-Marie Le Pen a été le détenteur d'un compte bancaire «caché» en Suisse et a affirmé sur i-télé que c'était au président d'honneur du FN de donner des «éclairages».

«Non, je ne suis pas du tout au courant, j'ai appris comme vous tout cela cet après-midi, je ne sais pas du tout si c'est vrai, cela me parait étrange connaissant Jean-Marie Le Pen», a-t-il dit questionné sur cette information.

«Je crois qu'il s'en expliquera, c'est une affaire personnelle qui le concerne. J'ai eu Marine Le Pen au téléphone qui est très surprise et qui n'en connaissait rien non plus et qui attend comme nous tous des éclairages et des explications de Jean-Marie Le Pen», a-t-il ensuite déclaré.

«Je ne peux pas croire que cela soit vrai», a-t-il enfin ajouté sur ce sujet.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jean-Marie Le Pen a-t-il caché de l'argent en Suisse? Oui, selon le site français Mediapart, qui affirme ce lundi 27 avril que le président d'honneur du Front national a détenu un compte secret chez HSBC, puis à la Compagnie Bancaire Helvétique (CBH). Il aurait été le «bénéficiaire économique d’un trust géré par son majordome, trésorier de son association de financement Cotelec».

Les sommes sont très importantes. Toujours selon Mediapart, 2,2 millions d’euros (2,3 millions de francs) ont été déposés sur le compte de ce trust, dont 1,7 million sous forme de lingots et de pièces d'or.

Enquête sur son patrimoine

Toutes ces informations ont été transmises au Parquet de Nanterre par le service antiblanchiment Tracfin. Par ailleurs, une enquête préliminaire a été ouverte à Paris à la fin de 2013 sur le patrimoine de Jean-Marie Le Pen.

La majordome Gérald Gérin est devenu en 2008 l’ayant droit de ce fameux trust basé aux îles Vierges britanniques mais géré depuis Genève par l'avocat bien connu Me Marc Bonnant, informe Mediapart. Le compte lié à cette structure se trouvait chez HSBC. A sa fermeture en mai 2014, les fonds auraient été transférés aux Bahamas, sur un compte ouvert auprès de la Compagnie Bancaire Helvétique (CBH).

Contacté par le site d'information, l'avocat genevois a déclaré n'avoir «aucun compte pour M. Jean-Marie Le Pen». Il a invoqué le secret professionnel concernant Gérald Gérin. Ce dernier nie quant à lui être l'ayant droit du trust en question. Il avait pourtant reconnu l'inverse dans un courrier daté de 2008 désormais dans les mains de la justice. Le principal intéressé a refusé de réagir.

Clash en famille

Ces révélations vont probablement alimenter un peu plus les querelles au sein du clan Le Pen. Pour rappel, le Bureau exécutif du parti d'extrême droite doit se réunir le 4 mai prochain pour décider s'il sanctionne son président d'honneur après ses récents propos sur les chambres à gaz.

Les membres du FN n'ont pas été tendres par le passé avec les hommes politiques ayant caché leurs avoirs sur territoire helvétique. L'affaire Cahuzac avait ainsi provoqué des propos virulents de la part de Florian Philipppot, Marine Le Pen ou encore Marion Maréchal-Le Pen.

(nxp)

Créé: 27.04.2015, 14h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.