Jeudi 23 mai 2019 | Dernière mise à jour 10:16

Disparition inquiétante Lucia C. reste introuvable

La jeune fille au pair des Monts-de-Corsier (VD) a été vue pour la dernière fois vendredi soir. Des battues ont été organisées tout le week-end. En vain.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une partie de ses affaires personnelles. C’est tout. C’est tout ce que les enquêteurs ont retrouvé, pour l’instant, dans l’habitacle de l’Audi A3 grise que lui prête régulièrement la famille qui l’emploie depuis plus de six mois aux Monts-de-Corsier (VD), sur les hauts de Vevey. Lucia C., jeune fille au pair de 23 ans d’origine espagnole, s’est littéralement évaporée. Les derniers à l’avoir vue, ce sont ses amis. Vendredi soir précisément, elle était de sortie avec un groupe de connaissances.

Elle rentrait chez ses employeurs

Ensuite, c’est le trou noir pour les experts de la police cantonale vaudoise. À ce stade, impossible d’établir ce qu’il s’est passé entre le moment où elle quitte cette soirée et samedi matin où les forces de l’ordre sont alertées, à 6 h 30. Un témoin – apparemment un automobiliste – tombe sur la voiture qu’elle conduisait, vide. Pas de conductrice à l’intérieur. Le véhicule est légèrement accidenté (tôles froissées), immobilisé, à cheval sur la voie de circulation et le bas-côté. L’endroit est isolé. L’Audi est «stationnée» dans un virage de la route de Moille-Saulaz, qui relie le village de Corsier – en fête ce week-end – aux Monts-de-Corsier. La jeune femme remontait clairement au domicile de ses employeurs.

Seule ou pas? Était-elle au volant? Est-ce un ou des potentiels agresseurs qui l’ont poursuivie et contrainte à s’arrêter, puis emmenée? A-t-elle choisi de disparaître volontairement, alors même qu’on la décrit comme «bien dans ses baskets»? «La voiture n’était pas parquée là par hasard, admet Stéphane Birrer, répondant presse de la police cantonale. On peut tout imaginer. Nous tentons de reconstituer les pièces du puzzle, et plus particulièrement la tranche horaire minuit – 6 h 30 de la nuit de vendredi à samedi. Nous avons déployé de gros moyens depuis samedi matin. Un hélicoptère, la colonne de sauvetage du Secours alpin suisse (ndlr. créée par le Club alpin suisse et la Rega), des chiens spécialisés et des drones. Le secteur est vaste et escarpé. Sur le terrain, nous avons quasi terminé. Et nous n’avons rien.»

La police scientifique, quant à elle, traque la moindre trace ADN que la voiture abandonnée pourrait révéler. Tandis que les auditions, en particulier celles des dernières personnes qui ont côtoyé Lucia C., l’ont aperçue ou encore entendue, se poursuivent.

Sa mère, qui vit et travaille dans le canton de Vaud, avait expressément fait venir sa fille d’Espagne pour qu’elle apprenne le français auprès de cette famille de la Riviera. Les circonstances de sa disparition font craindre le pire, sachant que les premières 72 heures de recherches sont capitales. (Le Matin)

Créé: 28.08.2017, 15h42

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.