Samedi 28 mars 2020 | Dernière mise à jour 14:19

Innovateur Le macaron des buveurs a été accepté d'un cheveu à Moutier

Le sésame qui permet de laisser sa voiture garée le temps de cuver est une idée combattue par les autorités mais qui a pourtant été acceptée de justesse au Conseil de Ville.

Rester parqué à Moutier (BE) quand on a bu, ce sera possible, comme ici devant le restaurant du Soleil (à dr.).

Rester parqué à Moutier (BE) quand on a bu, ce sera possible, comme ici devant le restaurant du Soleil (à dr.). Image: Lematin.ch/Vincent Donzé

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un score de 19 à 16, après trois répétitions du vote en raison d'un mauvais comptage: l'introduction d'un macaron pour les buveurs est passée de justesse lundi soir au Conseil de Ville de Moutier. Un résultat surprenant: la motion de la jeune autonomiste du Rauraque Caroline Bianca était combattue par les autorités.

Boire ou conduire, il faudra toujours choisir, mais ce sera plus facile. Caroline Bianca ne veut pas seulement dissuader les buveurs de rentrer en conduisant après une soirée arrosée: elle espère qu'en première suisse, le futur macaron attirera l'attention sur les établissements de Moutier.

Éviter une amende

«L'idée n'est pas d'inciter les gens à boire, mais bien de leur éviter une amende si, sagement, ils décidaient de laisser leur voiture en ville», a plaidé Clément Piquerez, co-auteur de la motion, un argument relevé par «Le Quotitien Jurassien».

Selon Le Rauraque, mouvement de jeunes autonomistes de moins de 30 ans, le futur macaron devrait être vendu par les bars et les restaurants. L'immunité obtenue s'arrêterait à 10h du matin.

Le Conseil municipal rappelait que le parcage est déjà autorisé pendant douze heures à l'horodateur du Pré Sainte-Catherine. Dans la zone de la vieille ville, le macaron ira à l’encontre de la volonté des autorités de lutter contre les voitures dormantes.

Vincent Donzé

Créé: 28.01.2020, 10h41

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.