Vendredi 14 décembre 2018 | Dernière mise à jour 07:48

Décalé Les «Monsieur Madame» se dépravent

Deux Fribourgeois ont publié une version pour adultes des fameux albums «Monsieur Madame». Format et concept identiques pour une parodie trash et sexe aux antipodes des originaux.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Madame Trop-Facile» ou comment deux Fribourgeois ont parodié les fameux «Monsieur Madame». Florian Cuennet et Fabien Page ont revisité ces classiques qui ont bercé leur enfance, et celle de beaucoup, dans une version pour adultes plutôt trash, mais pleine d’humour.

Même format, même concept de textes courts sur les pages de gauche, illustrés par une seule grande image sur celles de droite. Si on ne s’attarde pas, on pourrait presque confondre. Presque, car dès la couverture du livre, le ton est donné: «Fortement déconseillé aux pisse-froid et aux bien-pensants.» Et la suite, notamment les illustrations, ne laisse plus de doute: on est bien loin des mignonnes histoires de «Monsieur Madame».

Garder le côté fleur bleue

Comment Florian et Fabien ont-ils bien pu avoir une telle idée? «On ne sait plus vraiment», s’accordent les auteurs. «C’est un peu un hasard et peut-être un mélange entre notre envie de faire un album pour enfants, mais aussi un livre trash.» Pourtant, à lire l’histoire de cette pauvre Madame, blonde, naïve, polytoxicomane, sans emploi qui cherche désespérément un travail d’actrice, on n’y trouve rien de particulièrement censurable. «C’était justement le but de faire un texte qui, seul, n’a rien de vraiment particulier si on n’y prête pas attention, qui garde le côté fleur bleue de l’original, explique Florian. C’est l’image qui lui donne tout son sens.»

Alors, la vie de Madame Trop-Facile prend une tout autre tournure… D’autant plus lorsque, après plusieurs lectures, on remarque et comprend tous les sous-entendus dont sont truffés les textes. «Ce genre de livre pourrait déplaire à certains, voire en choquer certaines, mais ce n’était vraiment pas notre intention», ajoute Florian, la plume du tandem. «On trouve que l’on peut rire de tout. C’est du second degré.» Et que se rassurent les âmes sensibles, Madame Trop-Facile ne s’en sort pas trop mal finalement.

Enfin, si on veut…

Si les Fribourgeois sont vraiment dans la franche rigolade, ils n’en gardent pas moins la tête sur les épaules. Ils n’ont pas sorti ce livre sans se demander s’ils risquaient un procès. «On n’est pas inquiets du tout, car il n’y a aucune raison de l’être, soulignent-ils. C’est une parodie et un hommage, et en parodie, on peut tout faire, ou presque.»

«Monsieur Picole» Sans oublier que leur ouvrage n’a pas pour but de les enrichir ou de concurrencer les originaux: ils l’ont publié à compte d’auteur, aux Editions Fleurs Bleues qu’ils ont créées pour l’occasion, et imprimé à seulement 300?exemplaires. Et ils en feront de même avec les deux prochains tomes, «Monsieur Picole» et «Monsieur Culotte», déjà en préparation.

«Madame Trop-Facile», Editions Fleurs Bleues, www.fleurs-bleues.ch On trouve que l’on peut rire de tout. C’est du second degré Florian Cuennet, coauteur de «Madame Trop-Facile». ? (Le Matin)

Créé: 02.05.2012, 10h06

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.