Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 08:41

Vaud Une maison entièrement détruite par les flammes

Samedi en fin d'après-midi, une villa a été la proie des flammes à Glion. Une enquête pénale est ouverte.

Les habitants ont pu sortir d’eux-mêmes de leur domicile. (police cantonale vaudoise)

Les habitants ont pu sortir d’eux-mêmes de leur domicile. (police cantonale vaudoise)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vers 17h30 samedi, la centrale du 118 était avisée qu’une maison était en feu à Glion, dans la commune de Montreux. Sur place, les pompiers ont pris le relais des propriétaires et des voisins qui tentaient d’éteindre l’incendie. Celui-ci embrasait déjà toute la bâtisse et s’était propagé à la haie de voisins.

Le feu a pu être maîtrisé, mais la villa de deux étages est entièrement détruite. Les habitants ont pu sortir d’eux-mêmes de leur domicile et personne n’a été blessé. Seule une personne a été légèrement incommodée par la fumée.

La ligne du Golden Pass a dû être fermée momentanément, car proche du sinistre.

Les causes de cet incendie ne sont pas encore connues. Le procureur de service a ouvert une enquête, confiant les investigations aux inspecteurs de la police de sûreté, avec l’aide de leurs collègues de la gendarmerie mobile de la Région Est.

Cet incendie a nécessité l’intervention d’une ambulance et d’une patrouille de la police de l’ASR (association sécurité Riviera), de 20 hommes du SDIS Riviera, d’un inspecteur de l’ECA et de 3 patrouilles de la police cantonale vaudoise.

Créé: 21.10.2018, 08h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.